Unique dans une vie : une comète verte avec une queue de 10 millions de kilomètres bientôt visible à l’œil nu

Par Lori C. Summers
17 mai 2020
Mis à jour: 17 mai 2020

Découverte en avril 2020 par l’astronome amateur Michael Mattiazo, la comète Swan est entrée dans notre orbite et pourrait devenir visible à l’œil nu. Cet objet cosmique de couleur verte, avec sa queue longue de 10 millions de kilomètres, sera le plus proche de notre Soleil à la fin du mois de mai. L’observation de cette boule de glace est une expérience unique dans une vie, puisqu’elle ne passe par notre système solaire que tous les 11 597 ans.

Mattiazo, d’Australie, n’a pas remarqué l’objet de prime abord en regardant dans un télescope. Il l’a cependant vu en analysant les images en ligne publiées par l’instrument Solar Wind ANisotropies (SWAN) à bord de l’Observatoire solaire et héliosphérique (SOHO) de l’ESA/NASA, a rapporté l’ESA. Selon les scientifiques, le nom officiel de l’objet cosmique est la comète C/2020 F8, et la possibilité qu’il soit visible sans équipement spécial est très élevée.

C/2020 F8 était à son point le plus proche de la Terre le 13 mai et, selon la NASA, elle se dirige maintenant droit vers le Soleil. Elle atteindra le périhélie (sa distance la plus proche du Soleil) le 27 mai, selon la NASA. Cette boule de glace est la 3 932e comète que le satellite SOHO a jusqu’à présent découverte, a déclaré la NASA. Sur une magnitude de luminosité et de visibilité comprise entre 1 et 5, Swan devrait atteindre 4 ou 3. Et les scientifiques sont optimistes : l’objet s’éclaircira encore plus à mesure qu’il s’approchera du Soleil. « C’est extrêmement excitant que notre poste d’observation du soleil ait repéré autant de comètes depuis son lancement en 1995 », déclare Bernhard Fleck, scientifique du projet SOHO de l’ESA, selon le Daily Mail.

Comète C/2020 F8 SWAN prise le 2 mai 2020 (Diego Toscan/CC BY-SA 4.0)

À partir de la mi-mai, toute personne vivant dans l’hémisphère nord pourrait repérer le spectaculaire objet cosmique. Cependant, selon les scientifiques, le comportement de la comète peut être difficile à prévoir, car elle devient fragile à l’approche du soleil. « Les comètes peuvent faire des choses inhabituelles lorsqu’elles s’approchent du Soleil », explique Nick James, directeur de la section comète de l’Association britannique d’astronomie, selon le magazine Forbes. « Nous ne saurons pas vraiment comment elle se comporte jusqu’à ce que nous la voyions passer par le périhélie – cela pourrait nous surprendre. »

Selon Nick James, il est possible que les photos déjà prises aient capturé la comète dans sa forme la plus brillante. « Je doute que le grand public obtienne beaucoup mieux », a-t-il déclaré à Forbes. « Toutes les images vraiment spectaculaires ont été prises lorsque la comète était en éruption et dans un ciel sombre. »

(NASA)
(Christian Gloor/CC BY 2.0)

D’autres facteurs peuvent avoir un impact sur la visibilité de C/2020 F8, notamment l’heure du jour et le clair de lune. « Il est vrai que les estimations sont affectées par la luminosité du ciel – le crépuscule et la lune – mais les prédictions antérieures de magnitude 3 ou plus sont maintenant optimistes », a expliqué M. James. Mais si la visibilité de C/2020 F8 n’excite pas assez les sens des observateurs d’étoiles, le mois de mai nous réserve deux autres événements astronomiques. Entre le 21 et le 23 mai, les planètes Mercure et Vénus apparaîtront très proches l’une de l’autre, selon le Daily Mail.

Cependant, si la comète survit effectivement à son voyage vers le Soleil, « les astronomes sur Terre devraient la chercher près de l’étoile brillante Capella dans la constellation d’Auriga, le Chariottier », a écrit l’ESA. Cet événement astronomique est « presque certainement la seule fois où la comète sera visible de notre vivant : les estimations ne sont pas encore tout à fait précises, mais il est clair que la période orbitale de la comète se mesure en milliers, voire en millions d’années », ajoute l’agence spatiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ