Dans une école en Uruguay, la méditation transforme les élèves turbulents et violents en enfants tolérants et calmes

Par Li Yen
4 octobre 2019 Mis à jour: 6 octobre 2019

Si vous êtes déjà entré dans une salle de classe bruyante, vous avez probablement rencontré des élèves en train de bavarder, de bâiller et même d’élever la voix.

Il peut sembler que les élèves turbulents se regroupent pour vous pousser à bout ; du moins, c’est ce que certains enseignants peuvent ressentir.

(Illustration – Shutterstock | Roman Samborskyi)

Que devraient faire les enseignants pour faire face à une classe chahuteuse ?

Pour faire taire les élèves bruyants, les enseignants utilisent des méthodes comme sonner une sonnette d’appel, changer les élèves de place ou, quand tout cela échoue, élever la voix – « Du calme ! ».

Une école publique de Montevideo, en Uruguay, qui faisait face à des défis disciplinaires avec ses élèves, a décidé d’adopter une autre approche – et cela fonctionne très bien.

(©Pixabay | Wokandapix)

En mars 2016, l’école a lancé un projet visant à créer une atmosphère plus calme dans la classe, à prévenir l’intimidation, la violence et à améliorer le rendement des élèves.

Le projet demandait à chaque enseignant de trouver quelque chose qui aiderait à établir une culture de coexistence pacifique dans chaque classe.

Yennyfer Quartino, une enseignante de sixième année, a décidé de présenter le Falun Gong à ses élèves, âgés de 11 à 14 ans. Cette pratique traditionnelle pour le corps et l’esprit, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, avait grandement amélioré sa santé physique et mentale.

(©Minghui)

Yennyfer et ses élèves ont commencé à pratiquer les exercices souples du Falun Dafa et la méditation assise dans la cour de l’école tou les jours après le déjeuner et avant les cours de l’après-midi.

Étonnamment, quelques semaines plus tard, de nombreux étudiants d’autres classes se sont joints aux étudiants de Yennyfer pour apprendre la pratique aussi.

Finalement, presque toute l’école pratiquait le Falun Dafa tous les jours.

Au fil du temps, les germes d’« Authenticité, Bienveillance et Tolérance », qui sont les principes du Falun Dafa, ont graduellement grandi dans le cœur de ces étudiants et les ont fondamentalement changés.

(©Minghui)

Les élèves – qui souffraient de fatigue, d’un manque de concentration et d’un mauvais rendement scolaire, sans parler du recours à la violence de plusieurs d’entre eux – sont devenus plus concentrés et calmes en classe.

« La journée d’école est longue », a dit Yennyfer Quartino, rapporte Minghui.org. « Beaucoup d’élèves étaient fatigués, n’avaient pas d’énergie et ne pouvaient pas se concentrer sur leur travail en classe. »

Mais le Falun Dafa les a changés, et « les résultats ont été merveilleux », a-t-elle ajouté.La directrice de l’école a aussi remarqué l’amélioration des élèves. Elle a dit : « Ils en bénéficient non seulement physiquement, mais aussi spirituellement. Ils respirent, se détendent et viennent en classe avec une bonne concentration et une bonne attitude. »

« Ces enfants avaient de graves problèmes de concentration et étaient violents en classe. Les changements en eux sont impressionnants », s’enthousiasme l’inspecteur scolaire.

(©Minghui)

Et les étudiants aiment aussi la pratique.

Josefina, une élève de sixième année, a dit : « Je me sens détendue, j’aime ça. Et après, quand on va en classe, j’ai l’impression que tout le stress que j’avais avant de pratiquer le Falun Dafa est parti. »

« Je me sens plus détendue et plus libre », a dit une élève de CE2.

Un garçon de CM1 m’a dit : « Je sens beaucoup d’énergie. »

« De la force ! », ont dit à l’unisson Nicole et Belén, des élèves de CE2.

(©Minghui)

Ce qui est important pour discipliner les enfants, c’est de leur apprendre à contrôler leur propre comportement en accord avec de bonnes valeurs morales.

Après avoir pratiqué le Falun Dafa, les étudiants ont commencé à adhérer aux principes d’Authenticité, de Bienveillance et de Tolérance dans la vie quotidienne. De plus, ils ont appris à regarder à l’intérieur de soi pour trouver leurs insuffisances et se corriger, au lieu de blâmer les autres (en regardant à l’extérieur), sur leur chemin d’amélioration de soi.

Les élèves ont fait l’expérience de la paix et de la maîtrise de soi, ce qui, à son tour, contribue à créer un environnement d’apprentissage sain, agréable et tolérant.

« Avant, tout le monde était de mauvaise humeur, mais nous sommes plus calmes maintenant », a dit Joaquín, un élève de sixième année.

L’étudiant Leandro a ajouté : «S’il se conduit mal, je dois le tolérer. »

N’est-ce pas fantastique que ces enfants soient si positivement influencés par cette belle pratique ?

Tout comme les enfants de l’école Guasave Montessori au Mexique, qui pratiquent eux aussi le Falun Dafa, d’autres écoles en Amérique du Sud et dans le monde entier initient leurs élèves à cette pratique pacifique, de sorte qu’ils peuvent aussi être comme des fleurs de lotus immaculées qui se dressent dans la boue, montrant leur éclat pur.

Regardez la vidéo pour en savoir plus sur les changements positifs des élèves de l’école Guasave Montessori après avoir appris le Falun Dafa :

Le Falun Dafa est originaire de Chine et pratiqué dans plus de 100 pays ? Mais, en Chine, depuis le 20 juillet 1999, le Falun Gong est diffamé et persécuté par le Parti communiste chinois, car sa popularité croissante a dérangé l’ancien dirigeant Jiang Zemin qui y voyait un défi à l’autorité du Parti. Pour en savoir plus sur la persécution dont sont victimes les pratiquants de Falun Gong en Chine, visitez le site http://faluninfo.net/

RECOMMANDÉ