Vaccination : « une 3e dose » sera proposée aux « plus vulnérables » et aux « plus âgés », estime la Haute autorité de santé (HAS)

Par Epoch Times avec AFP
16 juillet 2021
Mis à jour: 17 juillet 2021

Une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 sera proposée à une certaine catégorie de la population, les « plus vulnérables » et les « plus âgés », a estimé la Haute autorité de la santé (HAS). Faute de « données disponibles », il n’y aurait « pas lieu pour le moment » de proposer cette troisième dose à l’ensemble de la population.

« S’il paraît très probable qu’une injection de rappel procurera effectivement un effet boost (…), les données disponibles à ce jour ne permettent pas d’évaluer précisément l’impact ni la nécessité d’un tel rappel sur la prévention des échecs vaccinaux », argumente l’autorité sanitaire, après l’annonce lundi par Emmanuel Macron d’une « campagne de rappel » à la rentrée pour les premières populations vaccinées.

La HAS « estime donc qu’il n’y a pas d’argument pour recommander l’administration d’une dose de rappel au-delà des personnes déjà ciblées par les décisions gouvernementales, et ce, quels que soient les vaccins initiaux ».

« La priorité pour les prochaines semaines est de tout mettre en œuvre afin d’augmenter la couverture vaccinale, en particulier chez les personnes âgées de plus de 80 ans pour lesquelles la couverture vaccinale est encore insuffisante (75%) », ajoute-t-elle dans un communiqué.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ