Vaccins : le tirage au sort des 35 Français formant le « collectif de citoyens » voulu par Macron débute ce lundi

Par Suzanne Durand
4 janvier 2021
Mis à jour: 4 janvier 2021

Ce lundi 4 janvier, ce sont quelque 35 Français qui sont tirés au sort pour former un « collectif de citoyens ». Ils seront chargés de se prononcer sur la stratégie vaccinale en France.

Le dimanche 3 janvier, le Conseil économique, social et environnemental (Cese), a annoncé au Journal du Dimanche (JDD) et à France info, que ces 35 personnes seront choisies selon des critères d’âge, de genre, de région, de niveau de diplôme, de catégorie socioprofessionnelle et de type d’habitation. Le 24 novembre dernier lors de son allocution, Emmanuel Macron avait déclaré qu’un  « collectif de citoyens » serait « mis en place pour associer plus largement la population ».

Dans son communiqué, le Cese explique : « Ce collectif  des citoyens sera installé dès sa désignation, d’ici la fin du mois de janvier. Ils seront invités à émettre des questions relatives à la vaccination, aux problématiques scientifiques, sanitaires, techniques ou financière. Ils pourront également exprimer leurs craintes,  résistances ou questions liées aux enjeux éthiques de la campagne nationale de vaccination ». Le Collectif sera également « invité à s’exprimer sur les choix de politique vaccinale et d’organisation de celle-ci, qui seront soumis au Conseil d’orientation de la politique vaccinale », poursuit le communiqué.

Réponse sur une échelle de 1 à 5

Une question sera posée aux personnes tirées au sort : « Avez-vous l’intention de vous faire vacciner dans l’année 2021 contre le Covid-19 ? ». Leurs réponses seront classées sur une échelle de 1 à 5. « Cette expression de leur position permettra de ­constituer a posteriori les équilibres au sein du collectif de citoyens, afin d’avoir des avis et des recommandations reflétant les positions en présence au sein de la société française », écrit encore le Cese.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a déclaré dans Le Parisien que ce groupe d’une trentaine de « citoyens tirés au sort, représentant tous les territoires, sera constitué le 10 janvier » et  que leurs travaux débuteront le 16 janvier. M. Attal a confirmé qu’ils « pourront poser toutes les questions, faire toutes les observations et interpeller Olivier Véran ou le professeur Alain Fisher (le « Monsieur Vaccin » du gouvernement ») sur la vaccination et la gestion de l’épidémie de coronavirus qui s’est déclarée à Wuhan, en Chine vers novembre 2019.

Une plateforme de ­consultation citoyenne sera lancée mi-janvier.

Élections américaines – Trump : des quantités massives de preuves de fraude

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ