Une nouvelle vache retrouvée morte mutilée dans le Lot

Par Michal Bleibtreu Neeman
2 novembre 2020
Mis à jour: 2 novembre 2020

Encore une vache a été retrouvée morte dans la série macabre des animaux mutilés. Cette fois-ci et pour la première fois, à Goudron dans le Lot. Retrouvée dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 octobre, elle avait une oreille arrachée, un globe oculaire retiré et une entaille au niveau d’une tétine, rapporte La Dépêche.

C’est le propriétaire de l’animal qui a fait la triste découverte, mardi matin dans le hameau de Prouilhac à Gourdon. Il a porté plainte. Un technicien d’identification criminelle du groupement de gendarmerie du Lot est intervenu. Des prélèvements et des examens ont été réalisés. La vache a probablement été empoisonnée. Une de ses oreilles a été coupée, le globe oculaire arraché et une tétine entaillée.

Il s’agissait d’une vache laitière qui devait donner naissance à un veau prochainement. Elle broutait avec cinq autres vaches dans une prairie.

Après la série de mutilations cruelles d’équidés en France dont les premiers cas remontent à il y a 3 ans, c’était le tour des vaches. Le premier cas des vaches retrouvées mutilées a eu lieu le 5 septembre de cette année, quand deux vaches ont été retrouvées avec des lacérations au « GAEC de Montbouard », à Sens-de-Bretagne, une commune située près de Rennes en Ille-et-Vilaine. Le lendemain de l’incident, dans une commune limitrophe, deux vaches ont été retrouvées mortes, empoisonnées.

Premier cas de bête mutilé dans le Lot

Face à la menace des chevaux mutilés qui s’approchait du département, les propriétaires ont suivi les mesures recommandées par le ministre de l’Agriculture et l’Institut français du cheval, telles que surveiller les chevaux dans les prés, mais aussi éviter de laisser un licol sur l’animal quand il est au pré, la pose de caméra de chasse et signaler tout comportement suspect à proximité des pâtures à la gendarmerie. À noter que la gendarmerie avait mis en place un dispositif pour protéger les chevaux. Mais malheureusement, elle n’a pas pris en compte les nouveaux cas de vaches.

Une enquête judiciaire est en cours.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ