Une vague de faillites attendue en France en 2021, selon une étude

Par Michal Bleibtreu Neeman
26 septembre 2020
Mis à jour: 26 septembre 2020

La France pourrait être confrontée à une vague de faillites, selon une étude projective de l’entreprise d’assurance-crédit Euler Hermes, publiée ce jeudi 24 septembre.

Ces derniers mois, des milliers de faillites d’entreprises ont été artificiellement empêchées et même culées. Cependant selon les experts, le nombre des faillites en France risque d’augmenter de 32 % en 2021, après avoir baissé de 9 % en 2020. L’entreprise d’assurance-crédit Euler Hermes estime que 62 000 entreprises seront en situation de défaillance en 2021. L’entreprise prévoit également la suppression d’un million d’emplois d’ici la fin de l’année.

Cette dernière étude confirme la déclaration récente du ministre de l’Économie Bruno Le Maire, selon laquelle un grand nombre de licenciements et de faillites sont attendus dans les mois à venir.

Comment expliquer cette tournure?

Selon les analystes de l’entreprise d’assurance-crédit Euler Hermes, les entreprises qui ont été touchées par la pandémie ont pu être maintenues à flot jusqu’à présent grâce aux aides de l’État. Les entreprises françaises qui souffraient déjà avant la crise sanitaire ne pourront plus bénéficier d’un régime privilégié ainsi que diverses dispositifs et aides tel que le remboursement du Prêt garanti par l’État (PGE) et le paiement décalé des charges, comme elles l’avaient fait jusqu’à présent. Par ailleurs, depuis le 24 août dernier, les rouages du système juridique se remettent en marche. Selon l’étude, « le gel de l’état de cessation de paiement et la fermeture des tribunaux de commerce » pendant le confinement « ont maintenu statistiquement en vie des entreprises qui auraient, en temps normal, été déclarées en situation de défaut de paiement ».

Avec 32 % des entreprises en défaillance, la France sera en tête des pays européens affectés par le virus du PCC (Partie communiste chinois, communément appelé le nouveau Coronavirus), alors qu’elle était le seul pays à afficher une baisse de 9 % ces derniers mois. Le Royaume-Uni suit de près la France avec un taux de défaillances de 31 %, selon l’étude.

FOCUS SUR LA CHINE – La police collecte des échantillons de sang sans s’expliquer

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ