Val-de-Marne : une dizaine de véhicules de police dégradés sur le parking de la préfecture de police

Par Léonard Plantain
28 avril 2021
Mis à jour: 28 avril 2021

Dans la nuit de dimanche à lundi, sur un parking de la préfecture de police à Rungis (Val-de-Marne), une dizaine de véhicules de police ont été dégradés. Une enquête est en cours.

Lundi matin, les policiers de Rungis ont découvert une dizaine de véhicules dégradés sur leur parking du garage sud. « Les auteurs ont découpé du grillage pour s’introduire sur le site », ont indiqué les policiers.

Les voitures, recouvertes de graffitis et de peintures, étaient toutes destinées à la casse. Néanmoins, même si le préjudice est de zéro, « il n’en demeure pas moins que cet acte anti-flic est inacceptable », ont partagé les policiers. Une tête de porc sur un manche à balai a également été trouvée et un des véhicules a été retourné, a rapporté Actu17.

Sur place, les vidéosurveillances du site devraient permettre aux enquêteurs de la sûreté territoriale (ST) d’obtenir des éléments pour identifier les auteurs des dégradations.

De son côté, dans un message sur Facebook, le syndicat Alliance police nationale du Val-de-Marne (94) a déploré « l’autorité bafouée qui s’exprime dans un contexte de haine anti-flic quotidienne qui se banalise », en accompagnant son message de photos prises sur les lieux :

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ