Val-de-Marne : ils braquent une boulangerie et s’encastrent dans un grillage en prenant la fuite

Par Séraphin Parmentier
7 janvier 2020
Mis à jour: 7 janvier 2020

Les malfrats ont tenté de dévaliser une boulangerie avant de prendre la fuite à bord d’une voiture volée.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 janvier, à Vitry. Vers deux heures du matin, trois malfrats ont fait irruption dans une boulangerie située près de la cité des Combattants.

Le visage dissimulé, les malfaiteurs sont équipés d’une arme de poing et d’une bombe lacrymogène. Ils contraignent l’employé présent dans les locaux de la boulangerie à les accompagner jusqu’à l’étage où dort le gérant de l’établissement. Ce dernier n’ouvre pas la porte et prévient les forces de l’ordre.

« On ne sait pas comment, peut-être les cris de son employé, mais il s’est rendu compte de ce qui se passait », a expliqué une source proche de l’enquête dans les colonnes du Parisien.

Bredouilles, les trois bandits abandonnent leur victime et finissent par quitter les lieux. Ils montent ensuite à bord d’une Peugeot 508 volée et prennent la fuite.

Une demi-douzaine de braquages depuis l’automne

Les forces de l’ordre repèrent rapidement les fuyards et des motards de la compagnie territoriale de circulation et de sécurité routière de Vitry et d’Ivry les prennent en chasse.

Les malfrats effectuent alors une marche arrière pour s’échapper, mais leur véhicule s’encastre dans un grillage de la rue Camille Blanc. Deux des braqueurs parviennent à s’évanouir dans la nature, tandis que le troisième est appréhendé.

Sous l’emprise de l’alcool, il a été placé en garde à vue. Selon la préfecture de police, deux policiers ont été blessés le soir des faits. L’enquête a été confiée aux hommes de la Sous-direction de la police judiciaire (SDPJ) du Val-de-Marne.

« Nous avons eu une demi-douzaine de braquages à Vitry l’automne dernier. À chaque fois, il s’agit de petits commerces comme des épiceries, des boulangeries voire des bijouteries », conclut un policier.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ