Val-de-Marne : un agent de la RATP agressé par un passager dépourvu de masque à qui il demandait de descendre d’un bus

Par Séraphin Parmentier
4 juin 2020
Mis à jour: 4 juin 2020

Âgé d’une vingtaine d’années, le contrevenant n’a pas hésité à donner un coup de poing au visage de l’agent qui lui demandait de quitter le véhicule.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 juin dans un bus à Charenton-le-Pont, une commune de 30 000 habitants limitrophe de Paris.

Vers 1 h du matin, à l’angle de la rue du Nouveau Bercy, des agents de la sûreté de la RATP montent dans un bus de la ligne 24 à destination de la Gare de Lyon.

Ils avisent un voyageur d’une vingtaine d’années qui ne porte pas de masque de protection malgré les consignes en vigueur dans les transports en commun depuis le déconfinement. Les agents demandent alors au passager de quitter le véhicule.

Le ton monte et le contrevenant assène un coup de poing au visage d’un agent de 43 ans, rapportent les journalistes du Parisien.

L’agresseur a finalement pu être maîtrisé par les collègues de la victime tandis que l’agent de la sûreté de la RATP a été pris en charge par les pompiers. Touché au niveau de la lèvre supérieure, il ne serait que légèrement blessé et n’a pas eu besoin d’être évacué à l’hôpital.

Son agresseur, domicilié à Grigny (Essonne), a été appréhendé par la police et placé en garde à vue au commissariat de Charenton-le-Pont pour violences sur personne dépositaire de l’ordre public.

 

Le saviez-vous  ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons pas d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant les principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ