Val-de-Marne : une mère mise en examen pour meurtre après la disparition de sa fille de 11 ans

Par Séraphin Parmentier
19 juin 2020
Mis à jour: 19 juin 2020

Découverte en train d’errer dans la rue, la mère de famille a livré un récit aussi étrange que glaçant aux pompiers et aux policiers.

Le mardi 16 juin, vers 22 h, des passants sont intrigués par le comportement singulier d’une femme d’une trentaine d’années qui déambule avenue de Choisy, à Villeneuve-Saint-Georges, une commune de plus de 30 000 habitants située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Paris.

Elle semble prostrée, à quelques mètres de la Seine, et les badauds décident de prévenir les pompiers. « Elle errait comme un fantôme », confie un témoin aux journalistes du Parisien.

Les pompiers la prennent en charge et parviennent à la faire parler. La trentenaire affirme qu’elle se trouve là depuis le matin et livre un récit glaçant.

Elle raconte aux pompiers qu’elle se trouvait dans sa voiture avec sa fille de 11 ans afin de l’emmener à l’hôpital, celle-ci souffrant de maux de ventre. Arrivée sur le pont de Villeneuve, elle s’aperçoit que la fillette retire sa ceinture de sécurité, panique et perd le contrôle de son véhicule avant de heurter le côté bétonné du pont.

Aussitôt après le choc, elle se tourne vers sa fille. Cette dernière ne respire plus. La mère lui aurait alors prodigué un massage cardiaque, sans toutefois parvenir à ranimer l’enfant.

Elle assure être ensuite sortie du véhicule en portant sa fille dans ses bras avant de se hisser sur la rambarde du pont et de plonger dans la Seine. Une fois dans l’eau, elle finit par la lâcher et regagne la berge. Seule.

Après avoir entendu ce récit étrange, les secours et les policiers arrivés sur les lieux s’attachent immédiatement à retrouver la fillette. Des brigades fluviales sont dépêchées sur la Seine.

« Mais elles ne pouvaient rien faire. Il faisait nuit. Et avec une eau à cette température, personne ne peut rester au moins 12 heures. Si on trouve quelqu’un, ce ne peut être qu’un cadavre », souligne une source proche du dossier dans les colonnes du Parisien.

La mère de famille mise en examen pour homicide volontaire

Les enquêteurs tentent alors d’en savoir plus. Le père de la fillette disparue arrive et confirme qu’il ne sait pas où se trouve son enfant.

Des policiers de Villeneuve-Saint-Georges expliquent qu’ils sont déjà intervenus sur le pont dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 juin, vers 3 h 50, après avoir repéré un véhicule accidenté sans personne à bord.

« Tout reste nébuleux. Mais ce qui est sûr, c’est que cette affaire ne sent pas bon du tout », observe une source proche de l’enquête.

Le mercredi 17 juin, la fillette n’avait toujours pas été retrouvée.

Âgée de 35 ans, la mère de famille – qui a trois autres enfants en plus de sa fille de 11 ans – a été placée en garde à vue pour homicide volontaire.

En état de choc, elle a toutefois dû être admise à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil. L’enquête a été confiée à la brigade de protection des mineurs.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ