Val-d’Oise : frappée par son conjoint, une femme enceinte est retrouvée en train d’errer pieds nus sur un chemin

Par Séraphin Parmentier
6 février 2020
Mis à jour: 6 février 2020

Enceinte de quatre mois, la victime a raconté aux policiers que son compagnon l’avait frappée au visage.

Les faits se sont déroulés le dimanche 2 février à Herblay-sur-Seine, une commune d’un peu moins de 30 000 habitants située à une vingtaine de kilomètres au nord de Paris.

Dans la matinée, un promeneur aperçoit une femme d’une vingtaine d’années en train d’errer pieds nus sur le chemin des Bœufs. Il prévient aussitôt la police, qui retrouvera rapidement la jeune femme.

Âgée de 28 ans et enceinte de quatre mois, celle-ci expliquera aux forces de l’ordre qu’elle vient d’être molestée par son conjoint. Les policiers accompagnent ensuite la victime jusqu’à son domicile, situé chemin de Pierrelaye. Le compagnon de la jeune femme ne s’y trouve pas.

Un voisin du couple se présente alors aux fonctionnaires et leur raconte que la victime s’est réfugiée chez lui pour échapper à son conjoint violent un peu plus tôt dans la journée. Il ajoute que l’homme s’est emparé d’un couteau à steak dont il se serait servi pour les menacer avant de finir par s’en aller.

La jeune femme a passé des examens à l’hôpital

Âgé de 35 ans, le suspect sera interpellé un peu plus tard, au moment de regagner le domicile conjugal. Sous l’emprise de l’alcool, il a été placé en garde à vue.

Souffrant de nausées et se plaignant de douleurs au visage, sa compagne a été transportée au centre hospitalier de Pontoise afin d’y passer des examens et de vérifier que les coups reçus n’avaient pas eu de conséquences sur sa grossesse.

Selon Le Parisien, le voisin et la compagne du suspect ont fait part aux policiers de leur intention de déposer plainte.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ