Val-d’Oise : ils tentent d’aider leur voisine à détruire un nid de guêpes et terminent en urgence absolue

Par Séraphin Parmentier
28 juillet 2020
Mis à jour: 28 juillet 2020

Un père et son fils ont été grièvement blessés en cherchant à brûler un nid de guêpes chez leur voisine. La fille de celle-ci a également été touchée.

Les faits ont eu lieu le dimanche 26 juillet à Soisy-sous-Montmorency, une commune d’environ 18 000 habitants située à une vingtaine de kilomètres au nord de Paris.

Vers 15 h 30, un homme de 57 ans et son fils de 36 ans se présentent chez une voisine domiciliée avenue des Roses afin d’aider la septuagénaire à se débarrasser d’un nid de guêpes. Selon Le Parisien, ils auraient aspergé le nid avec de l’alcool à brûler avant d’y mettre le feu. Une opération qui aurait provoqué l’explosion du bidon d’alcool.

Le quinquagénaire et son fils ont été grièvement blessés. Brûlé à plus de 70 %, le Soiséen de 57 ans a été évacué par hélicoptère à l’hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine) en état d’urgence absolue. Les compétitions hippiques qui se déroulaient sur l’hippodrome du champ de courses d’Enghien-Soisy ont dû être momentanément interrompues afin que l’appareil puisse se poser sur la piste pour prendre en charge la victime.

Son fils a été conduit à l’hôpital Saint-Louis, dans le Xe arrondissement de Paris, escorté par des motards de la police. Âgée de 46 ans, la fille de la propriétaire de la maison de l’avenue des Roses a également été touchée par les flammes. Brûlée à 10 %, notamment au niveau des mains, du visage et des jambes, elle a aussi été transportée à l’hôpital Saint-Louis.

La septuagénaire n’a pour sa part pas été touchée par les flammes.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ