Val d’Oise : un « suprémaciste noir » fait involontairement sauter son appartement

Par Emmanuelle Bourdy
15 janvier 2021
Mis à jour: 15 janvier 2021

Un incendie s’est déclaré ce mercredi 13 janvier au matin dans l’appartement d’une résidence située à Saint-Leu-la-Forêt, dans le Val-d’Oise. Des produits chimiques ont été retrouvés à l’intérieur de l’appartement. Connu des services de renseignements pour être un militant radical, le locataire de l’appartement est soupçonné d’avoir voulu fabriquer des explosifs. Il a été placé en garde à vue.

Un homme âgé de 36 ans, célèbre pour son militantisme « très radical » de la cause « noire », serait à l’origine de l’incendie qui s’est déclaré ce mercredi matin vers 8 h, dans son appartement de Saint-Leu-la-Forêt, relate Le Point.

En effet, en manipulant des produits chimiques, l’homme aurait involontairement mis le feu à l’appartement. Bien qu’aucun engin explosif ni détonateur n’aient été retrouvés dans l’appartement, le locataire, qui présentait des brûlures aux mains est cependant soupçonné d’avoir voulu fabriquer des explosifs avec le white-spirit et l’acétone présents dans son appartement.

L’homme, après être sorti de l’hôpital, a été placé en garde à vue. Il se revendique comme étant un « suprémaciste noir ». Connu des services de renseignement, ceux-ci ont précisé qu’il présente un profil de « nationaliste noir, qui défend une idéologie de la supériorité des Noirs sur les Blancs ». « C’est un suprémaciste noir, il ne s’en cache pas », a ajouté un fonctionnaire de police local.

Auparavant, il avait déjà été condamné et incarcéré pour des faits de violence. En 2016, dans un blog, il avait effectivement incité à la violence à l’encontre de policiers, rapporte Le Parisien.

Quant à la résidence dans laquelle l’incendie s’est déclaré, elle a été évacuée de ses habitants par mesure de précaution. En fin de matinée, ces derniers ont pu réintégrer leurs logements. L’appartement de l’incendiaire présumé a fait l’objet d’investigations par des experts de la police. Une source préfectorale a affirmé que « de nombreuses substances chimiques ont été retrouvées. Il va falloir les analyser ». La police judiciaire a été saisie par le parquet de Pontoise, et le parquet national antiterroriste ne s’est pas saisi de cette procédure pour le moment, souligne encore Le Point.

NOUVEL HORIZON –  Perte d’indépendance des grands médias

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ