L’Île-de-France souhaite instaurer un «permis d’adopter» visant les animaux de compagnie

Par Alexandre Roche-Nuit
12 février 2020
Mis à jour: 12 février 2020

Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France, souhaite valoriser la place des animaux de compagnie en créant dans sa région un permis d’adopter, comme cela existe en Allemagne et en Belgique.

Pour faire face à l’abandon et à la maltraitance des animaux de compagnie en Île-de-France, Valérie Pécresse a déclaré qu’elle souhaitait mettre en place un permis d’adopter : « L’idée est de donner un permis sans frais et sans condition à tout le monde » et « de le retirer si la personne est maltraitante. »

Valérie Pécresse souhaite également « soutenir les initiatives qui permettent la prise en charge des animaux de compagnie des personnes hospitalisées et fragilisées ».

Dans le même temps, un partenariat avec des associations de défense de la cause animale devrait bientôt être signé, incluant la SPA, les Fondations Bardot et 30 millions d’amis.

« Nous allons faire des propositions dont certaines nécessitent des changements législatifs ou des expérimentations avec l’accord de l’État. Il y aura tout un travail d’interface à faire avec le ministre de l’Agriculture ou le ministère de l’Intérieur. »

« Une enveloppe de 300 000 euros doit également permettre de commencer à mettre en oeuvre toutes les mesures », a-t-elle ajouté.

Pour Christophe Marie, le porte-parole de la Fondation Bardot : « C’est un signal fort. Avec des fonds mis à disposition, la question animale n’est plus anecdotique, et voir qu’une région s’en empare, c’est positif. »

RECOMMANDÉ