Var : après plus de 50 ans passés dans une grotte, un moine ermite meurt à 98 ans

Par Léonard Plantain
25 octobre 2021
Mis à jour: 25 octobre 2021

Après avoir vécu dans une grotte du Rocher de Roquebrune-sur-Argens (Var) pendant plus de 50 ans, Frère Antoine, un religieux, est décédé vendredi 22 octobre à l’âge de 98 ans.

Né en 1923 à Cuillé en Mayenne, et ayant vécu reclus pendant plus d’un demi-siècle, Frère Antoine, qui habitait une grotte à Roquebrune-sur-Argens sans eau ni électricité, est décédé vendredi 22 octobre 2021 à l’âge de 98 ans. Ce moine cistercien, qui avait fait le choix de vivre dans la solitude et la prière depuis 1966, avait quitté sa grotte en octobre 2017 après une mauvaise chute, a rapporté Var-Matin.

Très connu dans la région, il avait ensuite été hébergé en maison de retraite, avant d’être accueilli depuis 2020 dans la commune de Dieulefit, dans la Drôme, chez un compagnon de voyage avec lequel il était allé en Inde il y a 20 ans, a rapporté Ouest-France.

« Je m’intéresse à ce qui demeure, ce qui est éternel », expliquait-il en 2016, entre deux chansonnettes. En plus de la méditation et de la prière, Frère Antoine passait aussi ses journées à écrire des livres et des chansons. Quant à sa spiritualité, elle se rattachait aux traditions chrétiennes et hindoues, mais avec un regard attentif au stoïcisme et aux philosophies de la Grèce antique, a rapporté Le Figaro.

Aujourd’hui, après sa mort, l’une de ses amies a confié : « Frère Antoine s’en est allé. Il voulait partir, estimant qu’il n’avait plus rien à faire sur terre ». Il a donc finalement rejoint les cieux.


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ