Vaucluse : ils se perdent pendant une balade et sont secourus avant d’être verbalisés pour non-respect du confinement

Par Séraphin Parmentier
13 novembre 2020
Mis à jour: 13 novembre 2020

Trois randonneurs partis se promener dans le Luberon se sont retrouvés en mauvaise posture et on dû être secourus par les pompiers. Une fois hors de danger, ils ont été verbalisés par les gendarmes pour non-respect du confinement.

Le mercredi 11 novembre, trois randonneurs qui participaient à une excursion avec leurs chiens se sont retrouvés en difficulté et ont dû être secourus par les gendarmes ainsi que les pompiers.

Ce sont les promeneurs eux-mêmes qui ont alerté la maréchaussée en fin d’après-midi, pris au piège par « un relief tellement escarpé qu’ils ne pouvaient plus faire demi-tour », rapporte la gendarmerie du Vaucluse sur sa page Facebook.

« Nous avons dépêché une dizaine de gendarmes pour les secourir. Nous avons pu les géolocaliser grâce à leurs téléphones portables. Nous n’étions plus qu’à une centaine de mètres d’eux, mais le secteur était particulièrement escarpé et vallonné », a déclaré le capitaine Julien Togolotti, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Pertuis, à nos confrères de France 3.

Les militaires ont dû faire appel à une équipe des pompiers du Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (GRIMP) pour tirer les randonneurs de ce mauvais pas.

« On leur a donné à chacun une amende de 135 euros »

Un hélicoptère de la sécurité civile de Marignane (Bouches-du-Rhône) sera finalement nécessaire pour évacuer les promeneurs âgés de 55, 57 et 66 ans. Ces derniers ont été héliportés peu avant minuit.

Déposés sur le stade d’Oppède (Vaucluse), les intéressés ont été accueillis par une patrouille de gendarmes qui les a verbalisés pour non-respect du confinement.

« On leur a donné à chacun une amende de 135 euros. Leur mésaventure a mobilisé les gendarmes. Pendant ce temps, ils n’assurent pas le reste de leurs missions », conclut le capitaine Togolotti au micro de France Télévisions.

Soutenez les médias indépendants et impartiaux, car il est désormais si difficile d’obtenir la vérité. C’est maintenant plus important que jamais. Partagez cet article pour aider davantage de personnes à connaître les faits. Merci.

FOCUS SUR LA CHINE – Près de 600 grandes entreprises chinoises en crise

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ