Vaucluse : un conseiller municipal signalé à la gendarmerie après des propos sur les prières de rue

Par Séraphin Parmentier
8 août 2019 Mis à jour: 8 août 2019

Tenus sur les réseaux sociaux, les propos d’un membre du conseil municipal de la commune du Pontet à l’encontre de musulmans en train de prier dans la rue ont fait l’objet d’un signalement auprès des autorités.  

Un conseiller municipal de la ville du Pontet, une commune d’environ 17 500 habitants située à moins de dix kilomètres au nord-est d’Avignon, a suscité une vague d’indignation après avoir commenté une photo publiée sur les réseaux sociaux qui montre des fidèles musulmans en train de faire une prière de rue.

« Je fonce et j’écrase toute cette merde », a écrit Christian Rippert sur Facebook le 29 juillet. Des déclarations rapidement condamnées par Joris Hébrard, le maire (RN) du Pontet, qui souligne que les propos du conseiller municipal « n’engagent nullement la commune ».

« Christian Rippert les a tenus à partir de son compte Facebook personnel et dans le cadre de sa vie privée », poursuit l’édile. Et M. Hébrard d’ajouter qu’il ne « cautionne en aucune manière ce commentaire », jugé « stupide ».

Des appels à la démission

Conseiller municipal du Pontet dans l’opposition, Jean-Firmin Bardisa n’a pas hésité à signaler les faits à la gendarmerie. « Ces commentaires sont inadmissibles pour un élu de la République », a-t-il déclaré sur les ondes de France Bleu. « Lorsque l’on a un mandat, on ne peut pas tenir de tels propos », renchérit l’élu, qui compte demander au maire du Pontet la démission de Christian Rippert.

Président de l’antenne de SOS Racisme dans le Vaucluse, Éric Moustaqil a annoncé qu’il allait saisir la justice : « Que chacun prenne ses responsabilités : cet élu doit démissionner pour une question de probité. La justice, elle, doit sanctionner cet appel à la haine raciale, et je lui fais confiance en tant que républicain et laïc. »

Selon les instances départementales du Rassemblement national, Christian Rippert ne serait plus membre du parti depuis 2017.

RECOMMANDÉ