Vendée : à 100 ans, elle continue à jouer à la pétanque deux fois par semaine dans un club aux Sables-d’Olonne

Par Nathalie Dieul
3 juin 2021
Mis à jour: 3 juin 2021

Adepte de la pétanque, Suzanne Bontems ne rate jamais une partie avec son club aux Sables-d’Olonne (Vendée). À l’occasion de ses 100 ans, les responsables de l’association Sables Accueil ont réservé une belle surprise à leur doyenne.

Chaque mercredi et vendredi après-midi, parmi les 40 à 45 boulistes qui se réunissent sur le terrain de pétanque du square Bardy, se trouve toujours Suzanne Bontems. Née le 23 mai 1921, elle ne raterait une partie pour rien au monde.

« J’ai toujours joué aux boules pour le plaisir, c’est un sport très agréable », explique la centenaire au journal Les Sables. « Lorsque je suis arrivée aux Sables-d’Olonne pour rejoindre ma famille, il y a 11 ans, je me suis inscrite aussitôt à Sables Accueil et je n’ai pas lâché mes boules », raconte-t-elle. « J’ai juste dû arrêter pendant le confinement. »

Suzanne Bontems est née et a vécu sa jeunesse dans une ferme à Champeaux (Seine-et-Marne), avant de tenir la boutique d’horloger de son mari, qui a vécu à ses côtés pendant plus de 60 ans, selon La Nouvelle République, dans les Deux-Sèvres.

Écrivaine prolifique, elle a écrit neuf livres, tous parus aux éditions La Geste, dont le dernier a été édité en 2011 alors qu’elle avait 90 ans. Il retrace l’histoire touchante de son défunt mari, un horloger qui a reçu la médaille d’or du meilleur ouvrier de France. Bilingue, elle parle et écrit à la fois en patois et en français.

Cette centenaire qui ne fait pas du tout son âge a reçu une belle surprise le mercredi suivant son anniversaire : tous les adhérents du club Sables Accueil étaient présents pour souligner ses 100 ans, avec des fleurs, des chocolats et autres petits cadeaux.

« L’ambiance dans cette association est formidable et je m’y suis fait des tas d’amis », souligne la doyenne du club, mère de deux enfants, grand-mère à deux reprises et arrière-grand-mères de deux petites-filles.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ