Vendée : de l’argent de poche pour les 16-18 ans en échange de petits jobs pour leur commune

Par Léonard Plantain
9 février 2021
Mis à jour: 9 février 2021

À Aubigny-Les Clouzeaux en Vendée, la commune a proposé son dispositif « Argent de poche » afin d’occuper les jeunes de 16 à 18 ans, dont la prochaine mission aura lieu du 22 au 25 février 2021.

Dans le cadre de son dispositif « Argent de poche », la commune d’Aubigny-Les Clouzeaux recherche des jeunes volontaires, âgés entre 16 et 18 ans, pour participer à des missions d’amélioration du cadre de vie de la collectivité. Ces petits jobs permettront aux jeunes de se faire un peu d’argent, mais aussi de montrer une image d’eux responsable et impliquée, relate Actu.fr.

C’est aussi une bonne occasion pour faire leurs premiers pas vers le travail et la vie active.

Mis en place en 2018, 10 missions ont déjà été orchestrées et 53 jeunes ont déjà participé au dispositif. Durant ces missions, les adolescents volontaires ont pu approcher différents services et métiers comme entretenir les espaces verts, les plantations dans les parcs et cimetières, ranger les bibliothèques en vue de leurs déménagements vers les nouveaux pôles culturels ou participer à l’encadrement d’événements.

Pour la 11e mission, qui aura lieu du 22 au 25 février 2021 et sera en lien avec les espaces verts, la commune lance un nouvel appel. Leur travail aura un lien avec l’opération 100 000 arbres portée par La Roche-sur-Yon Agglomération. Pour 3 h 15 de missions, les jeunes recevront en échange 15 € d’argent de poche. Pour s’inscrire, les jeunes devront remplir ce formulaire avant le 11 février.

Pour plus d’informations, les familles peuvent contacter Aurélia Vignault, responsable du pôle Animation enfance jeunesse, par téléphone au 02 51 98 77 80, ou par mail via l’adresse : a.vignault@aubignylesclouzeaux.fr

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ