Vendée : des sangliers déambulent tranquillement dans un quartier de Saint-Hilaire-de-Riez (vidéo)

Par Léonard Plantain
6 février 2021
Mis à jour: 6 février 2021

Mardi 2 février, les habitants de Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée ont reçu la visite surprenante d’une dizaine de sangliers. La vidéo, postée par un conseiller départemental, a depuis été relayée sur les réseaux sociaux.

C’est en fin de matinée ce mardi qu’une dizaine de sangliers ont été aperçus en train de déambuler dans les rues de Saint-Hilaire-de-Riez, notamment dans les quartiers pavillonnaires situés à proximité de la forêt domaniale. Une situation survenue à la suite de fortes précipitations et d’une battue organisée le matin même, ce qui a provoqué le déplacement du troupeau, relate France Bleu.

Une vidéo de la scène, publiée par le conseiller départemental Laurent Boudelier, a ensuite fait le tour des réseaux sociaux : « En très peu de temps on est passé de 100 à 2 000 partages, on doit être à 30 000 vues cet après-midi. Le groupe de sangliers s’est réuni en fin de matinée, il a couru partout, en ameutant la population », a-t-il raconté.

Selon Laurent Boudelier : « Ils ont certainement été chassés des marais. L’eau monte, ils ne peuvent pas se réfugier. Pour manger, les terrains plus meubles des zones d’habitat leur conviennent un peu plus. » Par la suite, les sangliers ont fait quelques dégâts aux campings de la plage de Riez et de Sion. La police municipale a alors été mobilisée pour détourner les sangliers.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ