Un vétéran de la Seconde Guerre mondiale âgé de 96 ans parcourt 1400 km pour se rendre sur la tombe du Marine qui lui a sauvé la vie

Par Louise Bevan
11 juin 2021
Mis à jour: 11 juin 2021

Un vétéran de la Seconde Guerre mondiale âgé de 96 ans, originaire du Massachusetts, a parcouru près de 1 400 km jusqu’en Caroline du Sud pour rendre hommage à un Marine qui lui a sauvé la vie il y a 76 ans.

Au début de l’année, le soldat Anthony Grasso, de Norwood, a découvert l’endroit où le lieutenant Frank DuBose a été enterré.

Le lieutenant DuBose a donné sa vie pour son ancien camarade, le protégeant de l’explosion d’un obus pendant la bataille de Hurtgenforest, le long de la frontière belgo-allemande, en 1944.

(Avec l’aimable autorisation de Margaret Buckelew/Long Gone LLC)

M. Grasso a été projeté à 9 mètres de haut pendant le choc, ce qui lui a causé des blessures à la tête et au cou, mais il a survécu, rapporte Fox News. Il a reçu deux médailles Purple Heart pendant son service.

Franck DuBose, quant à lui, a subi le choc de l’explosion et a été tué, ce qui lui a valu une médaille Silver Star posthume pour avoir détourné le feu ennemi.

Le 27 mai, Anthony Grasso s’est rendu sur la tombe du lieutenant au cimetière Quaker de Camden, en Caroline du Sud, pour lui rendre hommage. Il était accompagné de plusieurs membres de sa famille.

Les habitants de Norwood, munis de drapeaux américains, l’ont accueilli en grande pompe ; il a reçu un hommage à la cornemuse et la police l’a escorté jusqu’à l’aéroport Logan de Boston.

(Avec l’aimable autorisation de Margaret Buckelew/Long Gone LLC)

« Je n’ai jamais pensé recevoir ça, et je remercie tout le monde », a-t-il déclaré à NBC, ajoutant à quel point le sacrifice de Franck DuBose était important : « Si vous n’étiez pas là, vous ne pouvez pas réaliser. »

L’histoire de M. Grasso a été racontée dans le livre All Souls Day, ce qui a inspiré plusieurs habitants de la Nouvelle-Angleterre à l’aider à rendre hommage au Marine décédé. Ils ont déclaré que les vétérans de cette époque sont de moins en moins nombreux.

L’auteur du livre, le journaliste Joseph Pereira, lauréat du prix Pulitzer, est l’homme qui a aidé M. Grasso à localiser la tombe.

(Avec l’aimable autorisation de Margaret Buckelew/Long Gone LLC)

« Son histoire, vieille de 76 ans, est une histoire de deux choses », a déclaré Pereira à Fox News. « La première est la lutte contre le trouble de stress post-traumatique. Il l’a eu de la pire des façons. Et l’autre chose est la culpabilité du survivant […] ces deux choses l’ont assombri tout au long de sa vie. »

« C’est très cathartique pour lui », a ajouté l’auteur. « C’est toute une vie de chagrin et de douleur dont il est soulagé. »

En Caroline du Sud, Anthony Grasso a déposé une rose blanche sur la pierre tombale du lieutenant DuBose, puis a levé la main pour le saluer. Il a adressé quelques mots à son camarade, rapporte CBS : « Un dernier salut. Merci. Que Dieu te bénisse, Frank. Je te reverrai bientôt. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ