[Vidéo] «Des fraises des bois ont poussé»: la nouvelle réalité des parcs parisiens grâce au confinement

Par Nathalie Dieul
11 mai 2020
Mis à jour: 11 mai 2020

L’absence d’humains dans les parcs parisiens et une gestion différente des espaces verts pendant le confinement a permis de constater de belles surprises, dont l’apparition de fraises des bois.

Un reportage du Parisien montre que les fauches moins régulières ont permis à la nature de reprendre ses droits : du lierre est apparu au bord d’une allée, des fraises des bois sur des talus, ou encore des poules d’eau ont niché à des endroits bien visibles au lieu de se cacher au milieu des roseaux.

« Peut-être que ces talus, il faut les laisser se développer et ne les gérer qu’une fois par an », s’interroge Pénélope Komitès, adjointe à la mairie de Paris en charge des espaces verts.

Grâce à toutes ces observations, la mairie de Paris va pouvoir revoir sa manière de gérer ses espaces verts.

« L’idée, c’est d’observer, d’observer l’impact, de se dire qu’on a toujours eu une gestion différenciée, mais que là on voit bien qu’on peut aller plus loin et que certaines zones peuvent être traitées de manière différente, avec des fauches moins importantes, avec des zones où on laisse les rejets se développer […] pour permettre aux vers de terre d’aérer la terre », remarque Mme Komitès.

L’impact sur la biodiversité est important dans les parcs parisiens. Philippe Jacob, responsable de l’observatoire de la biodiversité à la mairie de Paris, se réjouit : « On est assez contents, on a pu faire des observations, révéler des animaux » qui étaient probablement déjà là mais qui ne se montraient pas. Sans compter les plantes, qui, en ayant la possibilité de fleurir, ont pu être identifiées en grande quantité.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ