[Vidéo] – Un homme a une grosse surprise alors qu’il découpe à la tronçonneuse un arbre déraciné

15 avril 2019 Mis à jour: 10 juillet 2019

Après avoir utilisé une tronçonneuse pour couper un arbre tombé, un homme – et les spectateurs – ont eu une surprise : l’arbre a rebondi à sa place d’origine.

Alors que certains prétendent que c’est de la « magie », ce n’est en fait que de la simple physique.

La racine et la base de l’arbre pèsent plus lourd que la cime de l’arbre après qu’il a été coupé.

« Un ami coupait un arbre tombé dans mon jardin et l’arbre est retourné à sa place », a écrit Paul Firbas, qui a mis la vidéo en ligne.

La vidéo montre que l’exploitation forestière et l’abattage d’arbres sont des travaux dangereux.

Selon CNN Money, qui a qualifié l’exploitation forestière de travail le plus dangereux aux États-Unis, « lorsque les bûcherons utilisent des scies à moteur portatives, ils sont beaucoup plus vulnérables aux blessures causées par la chute de branches d’arbres et de matériel dangereux ».

« Ces menaces quotidiennes font de l’exploitation forestière le travail le plus dangereux du pays, avec 91,3 décès pour 100 000 travailleurs en 2013, selon le Bureau des statistiques du travail (Bureau of Labor Statistics (BLS)) », a déclaré CNN.

Le Recensement des accidents du travail mortels du BLS indique que les blessures courantes comme les chutes de branches et les terrains accidentés peuvent facilement entraîner la mort.

Les plus vieux arbres du monde

Depuis des milliers d’années, beaucoup d’arbres sont restés tranquillement et paisiblement droits, contemplant les nombreux changements qui se dérouler sur terre.

1. Un épicéa commun, en Suède

Un épicéa commun en Suède a un réseau de racines vieux d’environ 9 500 ans. Il se clone lui-même, ce qui signifie qu’il fait pousser un tronc qui peut vivre environ 600 ans, et quand celui-là meurt, il en fait pousser un autre. Sa longévité est similaire à celle du phénix de l’histoire, renaissant encore et encore ; en fait, c’est la même chose.

Les anciens pins Bristlecone dans les Montagnes Blanches de la Forêt Nationale d’Inyo, près de Bishop, Californie. (Gabriel Bouys/AFP/Getty Images)

2. Mathusalem le pins de Bristlecone, Californie

Le mystique du célèbre Mathusalem est perpétué non seulement par ses presque 4 800 ans de vie, mais aussi par le secret qui entoure son emplacement. Le Service américain des forêts garde son emplacement secret pour le protéger du vandalisme, et les photos de l’arbre n’ont pas non plus été publiées. Il s’agit d’un pin Bristlecone (ou pins de Bristlecone (Pinus longaeva)) qui vit quelque part dans les Montagnes Blanches californiennes avec de nombreux autres pins Bristlecone anciens.

On l’appelle Mathusalem en l’honneur de la personne la plus âgée de la Bible. Pour mettre en perspective son grand âge, l’arbre avait environ 1 350 ans à la naissance du pharaon égyptien Ramsès II (vers 1300 av. J.-C.).

La longévité du pin Bristlecone s’explique en partie par son bois dense et résineux, qui est difficile à pénétrer pour les ravageurs et les champignons.

Un autre conifère de la même espèce a été découvert comme étant le plus ancien du genre en 2012, à 5 062 ans (maintenant 5 064 ans). Le Service des forêts a également gardé le secret de l’emplacement de cet arbre.

3. L’if de Llangernyw, au Pays de Galles

L’if Llangernyw à Llangernyw, dans le Conwy, au Pays de Galles. Il a entre 4 000 et 5 000 ans. (Stémonite via Wikimedia Commons)

Selon l’Institut d’horticulture urbaine de l’Université Cornell, l’if de Llangernyw au Pays de Galles, au Royaume-Uni, aurait entre 4 000 et 5 000 ans. Quelques autres ifs en Europe ont plus de 2 000 ans. Quelques vieilles chapelles étaient logées dans les troncs évidés d’ifs anciens, et les plus anciens se trouvent souvent dans les cimetières. Au Moyen-Âge, la population d’ifs en Europe a été largement récoltée en raison de son bois de prédilection pour la fabrication des arcs.

Les secrets de la longévité de l’if comprennent sa capacité à survivre mieux à la scission que de nombreuses autres espèces d’arbres ainsi que sa toxicité, qui le protège des animaux en quête de nourriture.

Version originale

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

RECOMMANDÉ