Une vidéo incroyable montre un navire de guerre russe qui traque un navire de la marine américaine de façon agressive

Par Jack Phillips
11 janvier 2020 Mis à jour: 11 janvier 2020

Un navire de guerre russe « s’est agressivement approché » d’un destroyer de la marine américaine alors qu’il opérait jeudi dans le nord de la mer d’Arabie, il a ignoré les avertissements d’un navire américain et a risqué de provoquer un accident, selon un communiqué de la Cinquième flotte de la marine américaine.

« Le jeudi 9 janvier, alors qu’il menait des opérations de routine dans le nord de la mer d’Arabie, le USS Farragut a été agressivement approché par un navire de la marine russe », a écrit la Cinquième Flotte dans un communiqué.

« Le Farragut a sonné cinq fois brièvement, le signal maritime international de danger de collision, et a demandé au navire russe de changer de cap conformément aux règles internationales de la circulation. Le navire russe a d’abord refusé mais a finalement changé de cap », indique la déclaration, ajoutant : « Alors que le navire russe a pris des mesures, le retard pris au départ pour se conformer aux règles internationales alors qu’il faisait une approche agressive a augmenté le risque de collision. »

Dans une autre déclaration, la Marine a dit que le navire russe a fini par faire demi-tour.

« Le navire russe a d’abord refusé, mais a finalement changé de cap et les deux navires se sont éloignés l’un de l’autre. Alors que le navire russe a pris des mesures, le retard initial à se conformer aux règles internationales alors qu’il effectuait une approche agressive a augmenté le risque de collision. La marine des États-Unis continue de rester vigilante et est formée pour agir de manière professionnelle », a écrit la marine américaine.

Deux vidéos affichées par la marine montrent le prétendu navire russe qui se déplace assez près du navire de la Cinquième Flotte.

Selon CNN, la Marine américaine a déclaré que le Farragut fait partie du groupe de porte-avions USS Harry S. Truman. Il est chargé d’intercepter les navires ennemis potentiels afin qu’ils ne s’approchent pas du porte-avions.

L’incident est un autre exemple de rencontres rapprochées entre les forces militaires russes et américaines que les responsables américains ont qualifiées d’imprudentes.

La rencontre de jeudi survient environ sept mois après un autre incident dans l’océan Pacifique où des navires américains et russes se sont approchés l’un de l’autre. Les responsables américains ont déclaré qu’ils ont dû effectuer une manœuvre d’urgence pour éviter une collision.

Un navire de la marine russe « s’est agressivement approché » jeudi d’un destroyer de la marine américaine dans le nord de la mer d’Arabie, allant vers une dangereuse quasi-collision, ont déclaré les autorités le 10 janvier 2019. (U.S. Navy)

En août, la Russie a confirmé qu’elle avait envoyé des bombardiers à capacité nucléaire dans une région proche de l’Alaska dans le cadre d’un programme d’entraînement.

« Deux porte-missiles stratégiques Tu-160 des forces aérospatiales russes ont effectué un vol sans escale depuis une base jusqu’à l’aérodrome d’Anadyr », a déclaré le ministère de la défense dans un communiqué diffusé sur Twitter à l’époque. « La durée du vol a été de plus de huit heures, pendant lesquelles les équipages ont parcouru plus de 6 000 kilomètres. »

RECOMMANDÉ