VIDÉO : Une jeune femme risque sa vie pour sauver ses chiens de la noyade pendant le passage de l’ouragan Dorian

Par Pachi Valencia
9 septembre 2019 Mis à jour: 9 septembre 2019

Une jeune femme âgée de 21 ans a risqué sa vie pour sauver ses deux chiens lors de l’inondation causée par l’ouragan Dorian qui a frappé la ville de Freeport, aux Bahamas. La scène a été filmée le 2 septembre, lorsque sa famille a dû fuir la catastrophe.

La vidéo montre Julia Aylen tenant ses deux chiens, un sous chaque bras, alors qu’elle luttait contre le courant à Arden Forest, à Grand Bahama, afin d’évacuer vers un endroit plus sûr.

La scène dramatique a été filmée par le photographe de l’Associated Press Tim Aylen, le père de la jeune fille. Il a indiqué que lui et sa famille ne pensaient pas que le quartier où ils vivaient allait être inondé de façon aussi drastique, donc ils n’avaient pas prévu de devoir évacuer.

Le lendemain matin, cependant, ils ont vu l’eau entrer dans la maison. Elle était déjà à un niveau d’ « un mètre de haut en 15 secondes environ », alors ils ont décidé de s’échapper rapidement de leur maison.

« Nous ne pensions vraiment pas que nous étions en danger d’être inondés, et nous pensions qu’Arden Forest était un terrain élevé. Nous ne voulions certainement pas occuper inutilement de l’espace dans un refuge voisin à l’église de l’Ascension, alors nous sommes restés à la maison, comme d’autres résidents d’Arden Forest », a déclaré Tim Aylen au journal bahamien The Tribune.

La famille a pensé à évacuer vers le grenier, mais ils se sont rendu compte que ce serait « un piège mortel ».

« L’expression sur le visage de mes enfants était une expression de panique pure. Puis nous avons pensé à monter sur le toit parce qu’à ce moment-là, l’eau était au niveau de la fenêtre », a expliqué le photographe au média.

Ils ont aussi pensé à sortir par la porte d’entrée, mais l’eau avait déjà beaucoup monté, alors Tim a sauté par une fenêtre et a vu de la terre ferme au loin.

« Je me suis dépêché de rentrer et j’ai dit que nous allions sur la terre ferme », a-t-il indiqué. Ils ont pris tous leurs documents importants, les ont mis dans un sac et toute la famille a quitté la maison avec leurs chiens.

Une famille qui se trouvait près de là les a vus et les a aidés à se mettre à l’abri, les emmenant au refuge le plus proche, situé dans une église.

L’ouragan Dorian a touché terre sur l’île Abaco le 1er septembre avec des vents de catégorie 5, atteignant un maximum soutenu de 295 km/h, avec des rafales pouvant atteindre 354 km/h, égalant le record de l’ouragan le plus puissant de l’Atlantique qui a touché terre en 1935, selon le centre de prévisions météorologiques National Hurricane Center (NHC) des États-Unis.

Lundi, la force de l’ouragan a décliné en catégorie 4 sur l’île de Grand Bahama, dévastant la ville de Freeport. Nassau est l’une des îles les plus au sud qui a souffert de vents moins intenses.

RECOMMANDÉ