[VIDEO] Le prince Andrews repéré à plusieurs moments dans le manoir de Jeffrey Epstein à New York

Par David Vives
20 août 2019 Mis à jour: 20 août 2019

Jeffrey Epstein, multimillionnaire de 66 ans, laisse derrière lui un immense réseau de contacts comprenant chefs d’entreprises, héritiers de grandes familles et monde du show-business.

En 2010, le prince Andrews, deuxième fils d’Élisabeth II, avait été aperçu sur une photo en compagnie de Virgine Giuffre, une plaignante accusant le multimillionnaire Jeffrey Epstein d’exploitation sexuelle. Elle avait notamment évoqué avoir eu des relations sexuelles imposées avec le prince Andrews.

De nouvelles vidéos montrent le prince Andrews dans le manoir de Jeffrey Epstein à New York. Les images ont été enregistrées en 2010. Le membre de la famille royale et Epstein avaient alors été photographiés ensemble à Central Park.

Epstein était à l’époque un délinquant sexuel condamné à environ un an de prison. Il avait plaidé coupable pour sollicitation de prostitution d’une mineure, obtenant en échange l’abandon par les procureurs d’une foule d’autres accusations. Epstein a été accusé d’avoir agressé plus d’une centaine de mineures et a récemment été arrêté pour trafic sexuel d’enfants.

La nouvelle vidéo, publiée par le Daily Mail, montre Epstein quittant sa demeure de Manhattan en décembre de la même année avec une jeune fille blonde. Jeffrey Epstein porte une lourde veste tandis que la jeune fille porte une mince chemise à manches longues et tremble alors qu’elle escorte Epstein jusqu’à un véhicule et s’arrête pour lui parler plusieurs fois après qu’il est monté dans la voiture.

Elle retourne ensuite au manoir du financier. Une femme plus grande aux cheveux noirs lui ouvre la porte. Celle-ci a été identifiée comme étant Sarah Kellen, qui, selon plusieurs filles, était l’une des assistantes d’Epstein.

Moins d’une heure plus tard, la porte s’ouvre à nouveau pour révéler une troisième jeune femme aux cheveux bruns. On voit le prince Andrews la saluer brièvement avant de jeter un coup d’œil furtif et de fermer la porte.

La première et la troisième fille n’ont pas été identifiées.

Johanna Sjoberg, autre plaignante du dossier Epstein, affirmait en 2015 que le prince Andrew, qui a maintenant 58 ans, l’a touchée de façon inappropriée dans la maison d’Epstein en 2001. Un an auparavant, Virginia Roberts avait déclaré qu’Epstein lui avait ordonné d’avoir des rapports sexuels avec un certain nombre d’hommes, dont le prince Andrew.

Le palais de Buckingham a communiqué dans une nouvelle déclaration : « Le duc d’York a été consterné par les récents rapports sur les crimes présumés de Jeffrey Epstein. Son Altesse Royale déplore l’exploitation de tout être humain et la suggestion qu’il tolérerait, participerait ou encouragerait un tel comportement est odieuse. »

-Le prince Andrew subit une pression croissante après une série de révélations préjudiciables à son sujet, notamment des critiques sur son amitié avec le délinquant sexuel condamné, Jeffrey Epstein, un financier américain. Photo de Dan Kitwood / Getty Images.
Le prince Andrew subit une pression croissante après une série de révélations préjudiciables à son sujet, notamment des critiques sur son amitié avec le délinquant sexuel condamné, Jeffrey Epstein, un financier américain. (Dan Kitwood / Getty Images).

Le palais n’a pas expliqué comment le prince connaissait Roberts, ni avec qui il avait été vu chez Epstein, ni pourquoi il avait choisi de passer du temps avec le multimillionnaire après la condamnation du financier.

Une source a expliqué au Mail : « Le prince avait l’air tout à fait à l’aise dans la maison d’Epstein. Quand le prince est arrivé à la porte, j’ai été stupéfait. Il avait l’air tout à fait à l’aise. Il a dit quelques mots à la fille, qui était très jolie, puis elle est partie dans la rue en direction de Central Park. »

« Si je n’avais pas su que c’était le prince Andrew, j’aurais pensé qu’il était le propriétaire. Il avait l’air si à l’aise et détendu alors qu’il se tenait là, à la porte », a ajouté la source.

« Il n’avait pas l’air de s’inquiéter du monde en souriant et en faisant au revoir à la fille. Ce n’est qu’au moment où la fille est partie qu’il a jeté un coup d’œil autour du cadre de la porte, presque comme pour vérifier que personne ne regardait. »

Le prince était l’invité d’honneur d’un dîner au manoir en 2010, où il a rencontré une foule de personnalités d’Hollywood et des médias tels que George Stephanopoulos, Charlie Rose, et Katie Couric.

En plus des accusations d’au moins deux filles, Alfredo Rodriguez, le chef de ménage d’Epstein, a déclaré que le prince avait appelé Epstein chaque semaine à son domicile en Floride en 2004 et 2005.

En 2011, Epstein a donné 15 000 £ à Johnny O’Sullivan, l’ancien assistant personnel de l’ex-femme du prince Sarah Ferguson, selon un porte-parole de Ferguson.

Ferguson s’est excusé plus tard.

« Personnellement, je regrette profondément avoir été en contact avec Jeffrey Epstein », a-t-elle déclaré au London Evening Standard.

« J’ai horreur de la pédophilie et de tout abus sexuel d’enfants et je sais que c’était une énorme erreur de jugement de ma part. Je suis si contrit que cela me laisse sans mot. Dès que cela sera possible, je rembourserai cet argent et n’aurai plus jamais rien à voir avec Jeffrey Epstein. »

RECOMMANDÉ