Une vidéo récemment filmée soutient la théorie d’une anguille géante dans le Loch Ness

Par Jack Phillips
19 septembre 2019 Mis à jour: 19 septembre 2019

La théorie selon laquelle le légendaire monstre du Loch Ness pourrait être une anguille géante a été renforcée à la suite d’une vidéo publiée sur les médias sociaux qui montre ce qui semble être une anguille de grande taille dans la rivière Ness.

Le Ness Fishery Board, un organe statutaire du Royaume-Uni, a tweeté la vidéo. Le Conseil des pêches du Ness est « un organe statutaire chargé de la protection et de l’amélioration de la pêche au saumon et à la truite de mer dans le district de Ness » en Écosse, selon son site Web.

«Soyons honnêtes – quand vous voyez une grande chose en forme d’anguille passer devant votre caméra dans la rivière Ness, la première chose à laquelle vous pensez est le montre du Loch Ness» écrit l’organisation gouvernementale.

Le Times de Londres a fait un reportage sur la vidéo du mercredi 18 septembre. La vidéo a été postée le 1er septembre.
La rivière Ness est une rivière qui coule de l’extrémité nord du Loch Ness à Inverness.

Le Conseil des pêches a publié la vidéo quelques jours à peine avant que le chercheur néo-zélandais Neil Gemmell n’annonce lors d’une conférence de presse qu’il était possible que le monstre, nommé « Nessie, » soit une anguille géante.

Il a ajouté qu’il était peu probable que Nessie soit un dinosaure, comme cela a été théorisé par le passé.

Le Loch Ness, Écosse (Google Maps)

« Nous ne pouvons trouver aucune preuve d’une créature qui soit liée de loin à cela dans nos données de séquence ADN environnementales, » a déclaré M. Gemmell, a rapporté la BBC. « Désolé, mais je ne pense pas que l’idée du plésiosaure tienne la route d’après les données que nous avons obtenues. »

« Il y a une quantité très importante d’ADN d’anguille, » a ajouté M. Gemmell, un généticien de l’Université d’Otago, en Nouvelle-Zélande.

« Les anguilles sont très abondantes dans le Loch Ness, et l’ADN de l’anguille se trouve à presque tous les endroits échantillonnés – il y en a beaucoup. Alors, est-ce que ce sont des anguilles géantes ? Eh bien, nos données ne révèlent pas leur taille, mais la quantité même du contenu indique que nous ne pouvons exclure la possibilité qu’il y ait des anguilles géantes dans le Loch Ness, » ajoute-t-il.

Une vue du monstre du Loch Ness, près d’Inverness, en Écosse, le 19 avril 1934. La photographie, l’une des deux photos connues sous le nom de « photographies du chirurgien », aurait été prise par le colonel Robert Kenneth Wilson, bien qu’elle ait ensuite été exposée comme un canular par l’un des participants, Chris Spurling, qui, sur son lit de mort, a révélé que les images avaient été mises en scène par lui-même, Mr Marmaduke, Ian Wetherell etMr Wilson. Les références à un monstre dans le Loch Ness remontent à la biographie de Saint Columba en 565 après JC. Plus de 1 000 personnes affirment avoir vu «Nessie» et la région est par conséquent une attraction touristique populaire. (Photo par Keystone / Getty Images)

Puis il conclut qu’il y a « une possibilité que ce que les gens voient et croient, c’est que le monstre du Loch Ness pourrait être une anguille géante. »

La toute première observation du monstre du Loch Ness a été rapportée au VIe siècle lorsque « St. Columbia » donna l’ordre à un de ses moines de traverser le lac à la nage « pour prendre un bateau, » dit le Vintage News.

Cependant, le Saint irlandais a dit au monstre de s’arrêter et de ne pas toucher le moine et de retourner au fond du Loch Ness. Le monstre a alors obéi.

RECOMMANDÉ