Une vidéo retrouvée soutient la plainte pour agression sexuelle contre Biden

L'accusatrice affirme qu'une appelante de l'émission « Larry King Live » est sa mère
26 avril 2020
Mis à jour: 26 avril 2020

Une femme qui a appelé l’émission Larry King Live de CNN au début des années 1990 et qui a parlé de sa fille qui avait des problèmes alors qu’elle travaillait pour « un éminent sénateur » était la mère de Tara Reade, qui a accusé l’ancien vice-président Joe Biden de l’avoir agressée, selon Mme Reade.

« Son indignation face à la façon dont j’ai été traitée en 1993 l’avait poussée à intervenir », a déclaré Tara Reade, 56 ans, dans une déclaration vendredi dernier.

L’appel soutient l’accusation de Tara Reade contre Joe Biden, le candidat démocrate de 77 ans présumé à la présidence. La campagne de M. Biden n’a pas répondu à une demande de commentaires.

La femme, qui avait appelé de Californie, avait dit à l’animateur de l’émission, M. King, qu’elle voulait s’enquérir des options possibles pour résoudre la situation présumée de sa fille.

« Oui, bonjour. Je me demande ce qu’un membre de l’équipe ferait, mis à part aller voir la presse à Washington », avait demandé la femme. « Ma fille vient de partir de là-bas, après avoir travaillé pour un éminent sénateur, et ne pouvait pas du tout régler ses problèmes, et la seule chose qu’elle aurait pu faire était d’aller voir la presse, et elle a choisi de ne pas le faire par respect pour lui. » 

« Elle avait une histoire à raconter mais, par respect pour la personne pour laquelle elle travaillait, elle ne l’a pas racontée ? » a demandé de préciser M. King.

« C’est vrai », répondit la femme, avant qu’un panel ne commence à discuter de la demande de la femme.

La femme n’a pas fait mention de harcèlement sexuel ni d’agression sexuelle.

Tara Reade a déclaré que l’appelante était sa mère.

« Elle me manque tellement et elle me soutient courageusement », a déclaré Mme Reade. « Ma mère a été si courageuse et m’a soutenue. Ce jour où j’ai entendu sa voix à nouveau, ça m’a beaucoup touchée. »

Tara Reade a travaillé pour Joe Biden dans les années 1990, lorsque M. Biden était sénateur américain représentant l’État du Delaware, son État d’origine. Elle a déclaré l’année dernière que M. Biden l’avait harcelée. En avril dernier, elle a déposé un rapport de police contre Biden, alléguant que ce dernier l’avait agressée sexuellement en 1993.

Elle a déclaré à l’Associated Press qu’à l’époque, elle n’avait pas divulgué de détails sur l’agression sexuelle parce qu’elle avait peur de la réaction que susciteraient ses allégations.

« J’étais déjà menacée et un peu salie, et je n’étais pas prête », a déclaré Tara Reade. « J’ai donc parlé du harcèlement sexuel et de ce dont j’étais à l’aise de parler, mais je n’étais pas prête à parler d’agression sexuelle. »

Dans une déclaration envoyée aux médias après le dépôt du rapport de police, la porte-parole de la campagne de M. Biden, Kate Bedingfield, a déclaré que l’allégation de Mme Reade était fausse.

« [Joe Biden] croit fermement que les femmes ont le droit d’être entendues – et entendues avec respect », a déclaré Mme Bedingfield. « Ces allégations devraient également être examinées avec diligence par une presse indépendante. Ce qui est clair à propos de cette affirmation : elle est fausse. Cela ne s’est absolument pas produit. »

Après la publication, par le magazine en ligne The Intercept, de la transcription de l’appel de la femme à l’émission Larry King Live, la vidéo de l’émission a été publiée à partir d’archives du groupe de surveillance des médias, Media Research Center.

Selon The Intercept, l’appelante avait affirmé vivre dans le comté de San Luis Obispo, où la mère de Tara Reade habitait en août 1993.

Ce mois-là était le dernier mois d’emploi de Tara Reade au bureau du Sénat de M. Biden.

Auparavant, Mme Reade avait déclaré à des médias que sa mère avait appelé l’« émission Larry King », mais qu’elle ne se souvenait pas de la date.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est le premier et le seul média qui expose la vraie nature, l’impact et le but ultime du communisme. Nous expliquons les dommages qu’il a causés sur nos fondements moraux et sur les traditions orientales et occidentales. Nous analysons également les conséquences du socialisme et son impact sur la stabilité économique et politique des pays.

RECOMMANDÉ