[Vidéo] Elle sauve un éléphanteau il y a 7 ans, il la prend pour sa maman et ne la quitte plus, même dans la maison

Par Nathalie Dieul
12 janvier 2021
Mis à jour: 12 janvier 2021

Moyo n’était âgé que de quelques jours lorsqu’il a failli se noyer dans une rivière au Zimbabwe. Comme son troupeau n’a pas été retrouvé, Roxy Danckwerts a recueilli cet éléphanteau, passant nuit et jour avec lui pour lui permettre de surmonter son traumatisme.

La fondatrice de Wild is Life, un refuge dédié aux animaux sauvages, a récupéré un bébé éléphant qui avait failli se noyer et s’était retrouvé tout seul sur la berge. Il était à moitié noyé et loin de son troupeau, que l’organisme n’a jamais été capable de retrouver. À un aussi jeune âge, un éléphanteau a besoin d’une mère en permanence, encore plus dans ce cas puisque Moyo était traumatisé par son expérience, rapport InspireMore.

Roxy a donc décidé de s’occuper du bébé comme si elle était sa propre mère. Mais cela impliquait que Moyo vivrait dans la maison avec elle, avec tous les inconvénients que cela impliquait, surtout au fur et à mesure que l’éléphant grandissait.

La femme qui se dédie à sauver des animaux depuis plus de 20 ans a commencé par dormir avec Moyo chaque nuit, ce qui lui a permis de gagner la confiance du bébé qui, bien que très amaigri, pesait déjà 56 kg.

Dans un reportage de la BBC en 2016, on peut voir le comique de la vie quotidienne de Roxy, qui a dû s’adapter à vivre avec un éléphanteau dans sa propre maison. Puisque l’animal fait toutes sortes de bêtises qu’un jeune enfant ferait, mais sans se rendre compte de sa taille.

Moyo mange les plantes vertes des pots de fleur, attrape tout avec sa trompe, même des cuillères ou des tasses, et s’assoit sur le canapé qui va probablement céder sous son poids. Et lorsqu’il fait pipi sur le sol de la maison, ce n’est pas une petite quantité de liquide qu’il échappe comme s’il s’agissait d’un chiot ou d’un chaton !

Traumatisé par l’eau à cause de son expérience de vie à un très jeune âge, le petit a finalement réussi à surmonter sa peur de l’eau grâce à 14 mois de thérapie, et surtout à l’amour et à la persistance de Roxy.

« Il connaît ma voix, mon odeur et il arrive à savoir où je me trouve en tout temps », explique Roxy. « Il fait partie des animaux avec lesquels j’ai formé un lien extraordinaire d’amitié, de confiance et d’amour », ajoute-t-elle, selon Bored Panda.

Grâce à ce lien extraordinaire, le jeune Moyo a pu continuer sa croissance tout en nourrissant ce lien très spécial avec sa maman humaine.

En décembre 2019, lorsqu’elle a reçu deux éléphanteaux orphelins, Roxy a donné une mission à Moyo : servir de « maman » à Kadiki et Bumi, les nouveaux venus, rapporte le Daily Mail.

« La réhabilitation des éléphants nouveau-nés est un processus difficile et nécessite une équipe diversifiée d’experts pour en assurer le succès », explique le refuge sur son site Internet. L’organisme est également toujours prêt à expérimenter de nouvelles techniques. Pour Moyo, la technique avant-gardiste mise en place par Roxy a l’air d’avoir bien fonctionné !

Élections américaines – Conservateurs : tous censurés ?


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ