[Vidéo] Un temple oublié, vieux de 300 ans, découvert enseveli sous une colline de sable en Inde

Par Laurent Gey - Epoch Times
29 juin 2020
Mis à jour: 29 juin 2020

La découverte a eu lieu dans le village de Perumallapadu, à l’ouest de Nellore, dans l’État d’Andhra Pradesh, dans l’ouest de l’Inde.

Près du village de Perumallapadu, un temple vieux de 300 ans vient d’être redécouvert à la faveur du confinement. Complètement enseveli dans le sable, il a été trouvé par des habitants qui ont décidé d’organiser des fouilles.

L’ensevelissement de ce temple aurait démarré en 1850, à l’occasion de fortes inondations qui ont touché la région. À l’époque, les habitants auraient été contraints de s’éloigner des berges du fleuve, laissant le bâtiment à son sort, c’est-à dire être enseveli par le sable qui a fini par totalement recouvrir le site.

Une partie du temple indien est visible maintenant sur la rive du fleuve, mais la majorité du site, grand de 18 mètres, reste enterrée dans une grande colline de sable.

Vieux d’environ 300 ans, il s’agirait du temple de Sri Nageswara Swamy. Selon l’agence de presse indienne ANI, la population locale croit se souvenir qu’il était consacré à Parashurama, le sixième avatar du dieu hindou Vishnu, une divinité protectrice de l’univers selon la croyance indienne. Les fouilles ont été arrêtées et «un examen détaillé du site sera effectué», explique le directeur adjoint des fouilles archéologiques dans les colonnes de The Hindu.

Depuis sa découverte, le temple attire les habitants de la région, certains ayant déjà commencé à le visiter et à pratiquer des cultes. Pour éviter un effondrement à cause de la fragilité de l’édifice, le site est désormais fermé et protégé par des policiers.

Suite à une demande de la communauté, des mesures vont être prises pour le rénover. « Nous avons des plans pour reconstruire le temple afin d’y pratiquer le puja, un rite d’offrande et d’adoration », a expliqué l’un des villageois au New Indian Express.

RECOMMANDÉ