[Vidéo] Une journaliste de Quotidien signale à plusieurs reprises à la police que des catholiques prient devant une église à Rennes

Par Emmanuelle Bourdy
19 novembre 2020
Mis à jour: 19 novembre 2020

Une journaliste de l’émission Quotidien, présente lors d’un rassemblement de catholiques à Rennes, a insisté auprès de la police pour qu’elle verbalise les fidèles présents. Selon la chroniqueuse, ces catholiques seraient dans l’illégalité.

Dans de nombreuses villes de France, ces derniers jours, des catholiques se sont rassemblés devant leurs églises pour dénoncer l’entrave à leur liberté de culte. Devant la cathédrale Saint-Pierre à Rennes, des manifestants s’étaient également réunis.

La journaliste de Quotidien Sophie Dupont, présente lors de ce rassemblement, a interpellé une première fois les policiers. « Le ministre de l’Intérieur souhaitait que l’on verbalise dès ce week-end » les croyants qui priaient devant les églises, a-t-elle soulevé. Mais les policiers lui ont répondu que la manifestation est « déclarée ». La journaliste a déploré que les forces de l’ordre ne soient pas intervenues.

Elle est retournée une seconde fois vers les policiers et leur a signalé : « Là, ils ont prié ! » L’un des policiers lui a répondu qu’il n’a pas entendu et s’est alors approché de l’assemblée pour mieux entendre. Les prières ont repris, et la chroniqueuse est revenue à la charge auprès de lui. Là, le policier dit que « techniquement ça y ressemble », avant de se demander : « Alors, est-ce que c’est de l’ordre de la revendication ? » Il a conclu : « Pour le moment, le compte rendu que je ferais, c’est des chants religieux. »

Cette séquence de l’émission Quotidien de Yann Barthès a été postée sur Twitter le 16 novembre avec ce commentaire : « Des manifestations de croyants, organisées en plein confinement : qu’est-ce qui est légal, qu’est-ce qui ne l’est pas ? À quel moment on franchit la limite du rassemblement cultuel qui, lui, est interdit sur la voie publique ? »

Cela a provoqué de vives réactions et choqué de nombreux internautes. Le rédacteur en chef numérique de France Inter, Stéphane Jourdain, s’est exprimé sur Twitter. « Gênantes, ces images d’une journaliste de Quotidien qui signale une infraction à des policiers. Journaliste ou auxiliaire de police ? » a-t-il questionné. Certains ont taclé la journaliste de « délatrice écœurante ». Un internaute a twitté le 17 novembre : « La gauche est formidable ! Quand des musulmans prient dans la rue, il faut les comprendre et construire plus de mosquées. Quand ce sont des catholiques, il faut envoyer la police tout en continuant à interdire les messes. Deux poids, deux mesures ! »

FOCUS SUR LA CHINE –  Relation amour-haine de Taïwan et de la Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ