Villefranche-sur-Saône : il frappe sa femme enceinte à plusieurs reprises

Par Séraphin Parmentier
29 mai 2020
Mis à jour: 29 mai 2020

Jugé ce lundi, le mari violent a écopé d’une peine de prison avec sursis et a interdiction d’entrer en contact avec son épouse.

Les faits remontent au 30 mars dernier à Villefranche-sur-Saône, une commune de plus de 35 000 habitants située à une trentaine de kilomètres au nord de Lyon.

Pendant le confinement, un homme de 48 ans s’en était pris à sa femme en la frappant à plusieurs reprises, alors qu’elle était enceinte de leur enfant.

« Je vais te montrer comment on élève une femme », aurait lancé le mari violent à sa compagne.

Selon LyonMag, la victime, d’origine étrangère, n’aurait rejoint son époux en France qu’au mois d’octobre 2019. Elle a alors découvert qu’il s’adonnait à la boisson.

Prison avec sursis pour le prévenu

Jugé le lundi 25 mai par le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, le suspect a toujours nié les faits qui lui étaient reprochés.

Si son avocat a plaidé la relaxe, le tribunal a finalement condamné le quadragénaire à une peine de cinq mois de prison avec sursis probatoire pendant deux ans et obligation de soins.

L’interdiction d’entrer en contact avec sa femme enceinte a également été prononcée.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsable envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ