Virus chinois: Disneyland à Hong Kong annonce sa fermeture

Par Epoch Times avec AFP
26 janvier 2020
Mis à jour: 26 janvier 2020

Le parc d’attractions Disneyland de Hong Kong a annoncé sa fermeture à compter de dimanche et jusqu’à nouvel ordre en raison de l’épidémie de pneumonie virale en Chine, une décision prise au lendemain du classement en alerte sanitaire maximale de la mégapole.

« Par mesure de précaution et conformément aux efforts de prévention déployés dans tout Hong Kong, nous fermons temporairement le parc Disneyland de Hong Kong par égard pour la santé et la sécurité de nos visiteurs et de notre personnel », a déclaré le parc dans un communiqué.

Océan  Park, un immense parc de loisirs situé sur l’île de Hong Kong, a également annoncé qu’il fermait ses portes.

Carrie Lam décréte le niveau d’alerte sanitaire maximal

Samedi, la cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam a décrété le niveau d’alerte sanitaire maximal sur le territoire et annoncé des mesures drastiques pour endiguer la propagation du virus.

Ecoles et universités, actuellement fermées en raison des vacances du Nouvel an chinois, le demeureront jusqu’au 17 février, a-t-elle notamment annoncé.

Cinq cas, répertoriés dans l’ex-colonie britannique

Cinq cas du virus apparu à Wuhan ont été répertoriés dans l’ex-colonie britannique, dont quatre personnes qui étaient arrivées en train de Chine continentale dans une nouvelle gare récemment ouverte au cœur de Hong Kong.

De retour du forum de Davos en Suisse, Mme Lam, critiquée pour son manque de réaction face à la crise, a annoncé que tous les vols et trains en provenance de Wuhan étaient annulés jusqu’à nouvel ordre.

Elle a précisé qu’il n’y avait aucune restriction sur les liaisons avec les autres villes de Chine continentale, mais précisé que tout voyageur arrivant de Chine continentale devrait répondre à un questionnaire médical.

Macao, trois nouveaux cas de coronavirus

Une série d’événements ont par ailleurs été annulés, comme le marathon qui devait se courir le 9 février.

Dimanche, Macao, voisine de Hong Kong, a fait état de trois nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte à cinq le nombre total de personnes contaminées dans cette région semi-autonome chinoise.

Ces nouveaux cas sont trois femmes originaires de Wuhan. L’une d’entre-elles était arrivée à Macao en transitant par Hong Kong, ont précisé les autorités.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ