Coronavirus : des enseignants demandent le report d’une semaine de la rentrée

Par Sarita Modmesaïb
19 août 2020
Mis à jour: 20 août 2020

Alors que la rentrée scolaire est prévue mardi 1er septembre, le syndicat SNUipp-FSU demande que la rentrée scolaire soit reportée de quelques jours.

À une dizaine de jours de la rentrée, de nombreuses questions se posent quant aux mesures à prendre réellement dans les établissements scolaires.

En effet, le dernier protocole sanitaire a été largement assoupli avec la fin de la distanciation et les masques obligatoires pour les plus de 11 ans, sauf pour les enseignants de maternelle. Mais avec une circulation plus active du virus, de nouvelles mesures sont prises, tel que le port obligatoire du masque en entreprise dans les espaces clos et partagés, décidée par Elizabeth Borne, la ministre du Travail, dès le 1er septembre.

Alors, le principal syndicat enseignant le SNUipp-FSU monte au créneau. Guislaine David, la secrétaire générale du syndicat, estime que les règles doivent être plus strictes et, dans cette optique, la rentrée décalée pour une meilleure préparation.

« On demande de décaler la rentrée des élèves, pour que les enseignants puissent avoir plusieurs jours de pré-rentrée dans la semaine du 31 août, pour pouvoir préparer cette rentrée qui n’est pas normale mais sous Covid. Dans l’idéal, il nous faudrait la semaine du 31 pour pouvoir préparer un retour serein la semaine suivante », a-t-elle expliqué au micro d’Europe 1.

Le Conseil scientifique sollicité

Guislaine David souhaite aussi un nouvel avis du Conseil scientifique, à l’origine du dernier protocole sanitaire assoupli.

« On souhaite être guidés par le Conseil scientifique, mais il faut aussi que le Ministère se positionne. Et il faut que l’on discute des conditions dans lesquelles certaines écoles vont devoir reprendre, car il y a des endroits où le virus circule plus facilement, et où il faudra prendre des mesures un peu plus strictes. »

Epoch Times qualifie le nouveau coronavirus, à l’origine de la maladie Covid-19, de « virus du PCC » parce que la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ