Virus du PCC : les États-Unis passent la barre des 2,5 millions de contaminés

Par Epoch Times avec AFP
28 juin 2020
Mis à jour: 28 juin 2020

Les États-Unis ont passé samedi la barre des 2,5 millions de contaminations au virus du PCC et la pandémie semble hors de contrôle dans le sud du pays, déjà le plus frappé au monde.

Le virus du PCC, connu communément comme le nouveau coronavirus, s’est déclaré à Wuhan, en Chine, vers le mois de novembre. Il s’est répandu dans le monde entier à cause du Parti communiste chinois (PCC) qui a tout fait pour le dissimuler.

A 17H30 (21H30 GMT), les États-Unis avaient enregistré 2 500 419 cas confirmés, selon l’université Johns Hopkins.

La Floride notamment a enregistré un nouveau record, avec 9 585 nouveaux malades et 24 morts sur une journée.

Pour le gouverneur de l’État, Ron DeSantis, il y a une « vraie explosion » de la maladie chez les jeunes qui ont renoué avec les plages et les fêtes nocturnes à la faveur du déconfinement.

Des petites manifestations ont cependant eu lieu, comme à Mexico, où quelque 200 personnes ont marché le long de Reforma, la principale avenue de Mexico, brisant le confinement imposé par la pandémie.

A Vienne, quelque 200 voitures et motos décorées de bannières arc en ciel ou de licornes gonflables ont paradé sur le célèbre Ring. Selon les organisateurs, environ 5 000 spectateurs ont salué le cortège, version allégée de la parade annuelle qui réuni habituellement plusieurs centaines de milliers de personnes.

Les Européens ne parviennent en revanche toujours pas à s’accorder sur une liste de pays dont les résidents seraient autorisés à venir en Europe en juillet. Les États-Unis, mais aussi le Brésil et la Russie pourraient faire partie des retoqués.

La présidence croate de l’UE avait donné aux États membres jusqu’à samedi soir pour se prononcer lors d’un vote, mais certains ont réclamé plus de temps.

« Il est difficile de prédire une issue, mais la présidence espère pouvoir passer à un vote lundi », a précisé une source diplomatie européenne à l’AFP.

Le Covid-19 a fait plus de 495 000 morts dans le monde pour près de 10 millions de cas avérés, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 19H00 GMT.

Les États-Unis restent le pays le plus touché par la pandémie, avec 125 255 décès, devant le Brésil (57 070 morts).

Le Pérou a quant à lui dépassé samedi les 9 000 morts.

Au Proche-Orient, le gouverneur de Bethléem a annoncé samedi le bouclage temporaire de la ville palestinienne pour contrer la hausse du nombre de contaminations.

Comme en Israël, où les contaminations sont en hausse, la Cisjordanie connaît une recrudescence récente des cas.

L’Inde de son côté a dépassé 500 000 cas de virus du PCC, a annoncé samedi le gouvernement, avec un record de quelque 18 500 en une seule journée. Le pays pourrait enregistrer son millionième cas courant juillet.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ