Virus: le Pérou rouvre plusieurs musées et sites archéologiques

Par Epoch Times avec AFP
16 octobre 2020
Mis à jour: 16 octobre 2020

Le Pérou a initié jeudi la réouverture progressive de ses musées et sites archéologiques après des mois de fermeture en raison de la pandémie de coronavirus.

La citadelle inca du Machu Picchu, plus grande attraction touristique du pays, rouvrira samedi pour les habitants de la région de Cuzco (sud) et le 1er novembre pour les autres Péruviens et les étrangers.

« Nous rouvrons aujourd’hui (jeudi) 18 musées dans tout le pays, avec une capacité (d’accueil) de 50% », a déclaré le ministre de la Culture, Alejandro Neyra, depuis le temple pré-hispanique de Pachacamac, au sud de Lima.

-Les touristes se tiennent au milieu des anciennes ruines incas de Machu Picchu le 28 juillet 2001, un jour avant l’inauguration symbolique du nouveau président péruvien Alejandro Toledo sur le site historique. Toledo. Photo Alejandra Brun / AFP via Getty Images.

La visite des musées gratuite pendant un mois

L’entrée dans ces sites ou musées, fermés depuis l’apparition de la pandémie dans le pays il y a sept mois, sera gratuite pendant un mois. « Il s’agit de stimuler la reprise culturelle, économique (…) de la région et du pays », a précisé le ministre.

Des protocoles sanitaires stricts ont été mis en place pour les visiteurs : prise de température, masque obligatoire, distanciation physique, groupes limités à huit personnes et réservations préalables.

Les sites seront ouverts trois jours par semaine, avant une ouverture plus ample en fonction de l’évolution de la pandémie.

Concernant le Machu Picchu, le ministère de la Culture a limité la capacité d’accueil à 675 touristes par jour, contre 5.000 en saison haute. En mars, à la veille de la fermeture, 2.500 personnes avaient visité le site.

-Des touristes visitent le complexe du Machu Picchu, la forteresse inca enclavée dans les Andes du sud-est du Pérou le 24 avril 2019. Photo de Pablo Porciuncula Brune / AFP via Getty Images.

Un Japonais bloqué dans le pays

Après des mois de fermeture, la citadelle a toutefois rouvert dimanche pour un seul visiteur : un Japonais bloqué dans le pays par la pandémie mondiale.

Le touriste de 26 ans était coincé au Pérou depuis mars. Il avait acheté un ticket d’entrée pour la citadelle, classée au Patrimoine mondial de l’humanité, quelques jours avant la fermeture des sites touristiques et des frontières.

 Le taux de mortalité le plus élevé au monde

Comptant 33 millions d’habitants, le Pérou est le troisième pays d’Amérique latine en termes de décès liés au Covid-19, derrière le Brésil et le Mexique. Le pays connaît le taux de mortalité le plus élevé au monde par rapport au nombre de ses habitants.

Focus sur la Chine – Xi Jinping visite ses troupes et les prépare au combat

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ