L’histoire d’un homme dont le visage et les mains ont été meurtris en sauvant un bébé d’une cabane en feu

Par Louise Bevan
20 novembre 2020
Mis à jour: 20 novembre 2020

Un Sud-Africain sortait d’un magasin avec un ami quand il a remarqué une fumée montante et entendu le cri d’une femme. Deux petits frères étaient coincés à l’intérieur d’une cabane en feu.

Au mépris de sa propre sécurité, Zikhaya Sithole, 38 ans, du township d’Orange Farm, au sud de Johannesburg, s’est précipité sur les lieux et s’est jeté au milieu des flammes ardentes.

Le courageux héros a sauvé la vie d’un bébé tout en subissant des brûlures au visage et aux mains, a déclaré Zikhaya au Daily Sun.

Zikhaya Sithole, 38 ans, a sauvé la vie d’un bébé tout en subissant des brûlures au visage et aux mains. (Avec l’aimable autorisation de Rosetta Msimango)

« Quand je suis entré dans la cabane, j’ai entendu les enfants pleurer », a-t-il dit. « J’ai attrapé l’enfant qui était sur le lit et j’ai couru dehors, mais quand j’ai voulu retourner chercher l’autre, les flammes étaient trop fortes. »

La réaction fulgurante de Zikhaya a sauvé la vie d’un jeune enfant. Au moment où nous écrivons ces lignes, nous ne savons pas exactement comment le feu s’est déclenché.

Le Sud-Africain désintéressé ne s’est rendu compte qu’après être rentré chez lui qu’il avait subi des blessures sur son propre corps.

Sa partenaire Mapaseka Monareng, 35 ans, bouleversée, a aidé le héros à enlever ses vêtements carbonisés et a appelé les secours pour s’occuper de ses brûlures graves, rapporte le Daily Sun.

Mapaseka a déclaré qu’elle était fière de Zikhaya pour ce qu’il avait fait. Le visage et les mains de Zikhaya ont été gravement brûlés, et ses yeux sont restés douloureux et sensibles. Pourtant, l’homme de 38 ans affirme n’avoir aucun regret.

« J’ai sauvé un enfant », a déclaré Zikhaya au Daily Sun. « J’aurais aimé pouvoir les sauver tous les deux. »

(Illustration – Maxim Petrichuk / Shutterstock)

Se ralliant à la cause de son sauvetage et en louant son action, les médecins, la famille de Zikhaya et de nombreux donateurs lui ont apporté de nombreux présents. La famille des deux petits frères a rendu visite à Zikhaya après sa sortie de l’hôpital, mais ils ont depuis déménagé, rapporte le Daily Sun.

Le président de l’African Covenant (ACO), le Dr Convy Baloyi, a félicité Zikhaya pour son altruisme, le félicitant d’avoir remis en question la perception moderne que le public a des hommes.

« Nous vivons dans un monde où les hommes sont considérés comme des moins-que-rien », a déclaré Mme Baloyi au Daily Sun, « mais Zikhaya a bravé des flammes pour sauver des enfants. »

« Nous allons l’accompagner dans son processus de guérison », a ajouté le président. « Nous n’avons pas beaucoup à offrir, mais nous l’aiderons. »

NOUVEL HORIZON – Élections américaines : soutien et révélations pour Trump

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ