Voici 13 aliments pour lutter contre le cancer, le 10e tue les cellules tumorales sans endommager les cellules saines

Par Ruby Mey
20 août 2019 Mis à jour: 21 août 2019

Le lien entre l’alimentation et le cancer fait partie intégrante de la recherche en oncologie depuis longtemps.

En fait, une étude de l’American Cancer Society (ACS) sur la nutrition et l’activité physique confirme l’adage bien connu : vous êtes ce que vous mangez. Ainsi, les aliments qui possèdent de grandes propriétés anti-cancérigènes peuvent avoir un impact profond à la fois comme prévention et comme traitement du cancer.

Mais, quelle est la bonne nourriture ? L’abondance d’informations, certaines exactes et d’autres erronées, fait qu’il est difficile de distinguer la vérité des promotions douteuses. Avant d’apporter des changements radicaux à votre régime alimentaire, il est important d’examiner les recherches scientifiques effectuées sur le terrain.

La liste suivante présente treize aliments différents dont il est prouvé qu’ils contiennent des nutriments qui protègent les cellules saines et qui nous protègent contre les cellules malignes.

1. Les haricots

Beans
Haricots (Vania Zhukevych/Shutterstock)

Il faudrait un article distinct pour énumérer tous les bienfaits des légumineuses dans la lutte contre le cancer, mais tout se résume à une chose : les fibres alimentaires.

Et les haricots, en particulier, sont les champions de la fibre.

Des études montrent qu’un apport régulier en fibres alimentaires pourrait protéger contre le cancer colorectal et réduire le risque de cancer colorectal jusqu’à 40 %.

Mais au-delà de la prévention, les haricots sont aussi des aides efficaces dans la lutte contre les cellules cancéreuses existantes. Une étude sur des rats a confirmé que la consommation régulière de haricots noirs et de haricots blancs diminuait le développement de cellules cancéreuses induites de 75 %, ce qui est étonnant.

2. Les légumes alliacés

Le genre Allium comprend des espèces végétales bien connues comme l’oignon, l’ail, le poireau, l’échalote, la cive, etc. En plus d’être un aliment de base dans la cuisine mondiale, les légumes allium sont également connus pour leur efficacité contre le cancer.

La consommation régulière de plantes allium pourrait réduire le risque de cancer gastrique et de cancer de la prostate, grâce à leurs effets antitumoraux élevés.

L’allicine, un composant majeur de l’ail fraîchement écrasé, inhibe le développement des cellules cancéreuses du sein, de l’endomètre et du côlon. De même, les oignons ont des niveaux élevés de quercétine, un flavonoïde antioxydant, anti-tumoral et anti-inflammatoire notoire.

3. Les baies

Berries
Baies (Valery121283/Shutterstock)

Les baies possèdent une source inépuisable de bienfaits pour la santé. Pour commencer, elles sont riches en vitamine C et en fibres, aides bien connues contre le cancer.

Leur plus grand avantage, cependant, vient de leurs niveaux extraordinaires d’antioxydants. Il a été prouvé que l’acide ellagique a des effets anticancérigènes puissants, tandis que ses taux élevés d’anthocyanine ont des propriétés préventives contre le cancer colorectal.

En fait, la consommation de baies réduit fréquemment la prolifération des cellules malignes, protège l’ADN des dommages et procure des bienfaits anti-inflammatoires.

4. Les tomates

Les tomates ont des niveaux élevés de carotènes, en particulier le célèbre lycopène, responsable de sa couleur distinctive et de ses propriétés anticancéreuses.

De nombreuses études ont confirmé que le lycopène, facilement disponible dans les tomates, réduit le risque de cancer de la prostate, du poumon et de l’estomac. Un autre avantage des tomates est que leur cuisson ne diminue pas leurs bienfaits pour la santé – les sauces et autres produits à base de tomates apportent les mêmes résultats positifs.

5. Les graines de lin

Flaxseed
Lin (Alexandra_F/Shutterstock)

L’American Institute for Cancer Research considère les graines de lin comme l’un des principaux aliments qui combattent le cancer, non sans raison.

Les lignanes sont l’un des composants les plus remarquables dans les graines de lin. De multiples études ont montré un lien entre les lignanes de lin et le cancer du sein, car ils diminuent la croissance des cellules malignes. Dans les cas postménopausiques en particulier, la consommation de graines de lin a montré une diminution du risque de cancer du sein.

Les hommes peuvent également profiter de la consommation de graines de lin – des expériences ont démontré que les graines peuvent protéger les hommes du cancer de la prostate.

6. Le poisson

Il existe un lien indéniable entre la consommation de poisson et la prévention du cancer. Des études ont établi un lien entre l’ingestion régulière de poisson et une réduction du risque de multiples types de cancer, en particulier ceux associés au tube digestif.

Les poissons d’eau froide comme le saumon et le maquereau sont riches en acides gras oméga-3. Ces matières grasses saines sont reconnues pour leurs multiples bienfaits pour la santé, y compris leurs propriétés anticancéreuses. En particulier, la consommation régulière de poissons gras réduit le risque de développer des cancers de la prostate et du sein.

7. Les légumes crucifères

Cruciferous vegetables
Légumes crucifères (Stockcreations/Shutterstock)

La famille des crucifères est composée de certains des légumes les plus connus : brocoli, chou, chou frisé, radis, chou-fleur, et bien d’autres.

Riches en nutriments, ils sont riches en caroténoïdes, en folate, en minéraux et en vitamines. Mais leur composant le plus important est peut-être un groupe de produits chimiques contenant du soufre – ils leur donnent leur goût piquant caractéristique et aident à réduire le risque de cancer.

Les bienfaits des légumes crucifères ont été démontrés lors de nombreuses recherches approfondies, et on leur reconnaît des propriétés contre les cancers de la prostate, du poumon, colorectal et du sein.

8. Les raisins

Les raisins et le jus de raisin sont riches en un composant appelé resvératrol, bien connu pour ses propriétés antioxydantes. On a également découvert que le resvératrol ralentit la progression du cancer et réduit même la taille des tumeurs.

Bien que le raisin lui-même présente de nombreux avantages, la plupart des propriétés anticancéreuses potentielles se trouvent dans les pépins et la peau. Les dérivés du raisin, comme les raisins secs et le vin, contiennent également du resvératrol et demeurent des aliments anticancéreux puissants.

9. Le riz noir

Black rice
Riz noir (Gayvoronskaya_Yana/Shutterstock)

Récemment salué comme un super aliment anti-cancérigène, le riz noir a une réputation bien méritée.

En tant que grain entier, le riz noir regorge de fibres, connues pour être très bénéfiques contre le cancer colorectal. De même, et à l’instar des baies dont il a été question précédemment, le riz noir regorge d’anthocyanes, un antioxydant aux propriétés antitumorales puissantes.

En particulier, les anthocyanines de riz noir suppriment les métastases dans des cas spécifiques de cancer du sein selon de multiples études consacrées au sujet, ce qui en fait une alternative relativement abordable.

10. Le curcuma

Turmeric
Curcuma (Tarapong srichaiyos/Shutterstock)

Le curcuma fait partie de la famille du gingembre et est l’une des épices les plus populaires utilisées dans la cuisine asiatique, comme dans la poudre de curry par excellence. Son principal ingrédient actif est la curcumine, un produit chimique anticancérigène bien documenté.

De multiples études ont démontré l’efficacité de la curcumine dans la destruction des cellules tumorales sans endommager les cellules saines, en particulier dans certains cas de cancer de l’oesophage.

Encore plus impressionnant, les recherches ont démontré de façon constante que la consommation régulière de curcumine pendant la chimiothérapie et d’autres traitements contre le cancer peut augmenter considérablement leur efficacité, principalement en raison de ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

11. Carottes

Considérée par l’American Institute for Cancer Research comme un magnifique aliment anti-cancer, les bienfaits des carottes pour la santé sont presque aussi connus que leur couleur orange caractéristique.

Les taux élevés d’alpha-carotène et de bêta-carotène que l’on trouve dans les carottes sont des champions irremplaçables de la santé, car les caroténoïdes sont essentiels à la prévention et au traitement des cellules malignes.

Mais les avantages anticancéreux ne se limitent pas au composant caroténoïde – la consommation alimentaire régulière de carottes pourrait diminuer le risque de cancer de la prostate, de l’estomac et même du poumon, ce qui en fait l’un des aliments les plus polyvalents et sains qui soient.

12. Les légumes-feuilles vert foncé

L’American Institute for Cancer Research cite également les légumes à feuilles vert foncé comme alliés indispensables dans la lutte contre la croissance des cellules malignes.

Riche en caroténoïdes, en fibres et en folate, ces super-aliments regorgent d’antioxydants qui aident à la protection contre les tumeurs.

Cependant, chacune d’entre elles possède des propriétés différentes et uniques qui valent la peine d’être explorées – les épinards se sont avérés très efficaces contre le cancer du pancréas, les feuilles de moutarde combattent les cancers du côlon et du poumon, et le Bok Choy est une riche source de sélénium, considéré essentiel dans la prévention des cancers du sein, oesophagien, gastrique, de la prostate et des poumons.

13. Les champignons

Mushrooms
Champignons (Africa Studio/Shutterstock)

Enfin et surtout, les champignons comestibles sont salués comme des aliments anti-cancérigènes miraculeux.

Cette affirmation n’est pas insensée. Des recherches approfondies ont confirmé que plus de vingt types de champignons différents possèdent des propriétés anti-tumorales et antimicrobiennes importantes, tout en stimulant la réponse du système immunitaire aux cellules cancéreuses.

Les champignons reishi (nommés ling zhi par les Chinois), en particulier, ont montré des effets incroyables dans le processus de guérison du cancer du poumon, tandis que la prise continue du champignon chaga sert de suppresseur de tumeur remarquable.

Avis de non-responsabilité : Cet article est fourni à titre d’information seulement et ne remplace pas un avis médical professionnel.

 

RECOMMANDÉ