Voici pourquoi la Chine envoie des navires de guerre en Tanzanie

Par Joshua Philipp
1 juin 2016
Mis à jour: 19 mars 2021

Selon l’agence officielle chinoise Xinhua, le 30 mai dernier, la marine chinoise a accosté trois navires dans le port de Dar es Salaam en Tanzanie dans le cadre de l’une réunion de quatre jours consacrée à la lutte contre la piraterie dans l’océan Indien.

Des diplomates chinois et des responsables de la marine de Tanzanie ont assisté à une cérémonie d’accueil dans le port et le bref reportage de Xinhua mentionne que depuis décembre 2008 la marine chinoise envoyait ses navires de guerre dans le golfe d’Aden pour des missions d’escorte (comme le faisaient plusieurs autres pays), principalement en raison de la menace des pirates somaliens.

Toutefois, l’élément beaucoup plus important de cette affaire n’a pas été mentionné par Xinhua. La vraie histoire a été détaillée dans un article de 19 novembre 2014 publié par The Namibian, qui signalait que la Chine envisageait de construire 18 bases navales dans le but d’entourer tout l’océan Indien.

Cet article expliquait que ces bases navales seraient construites dans les pays suivants : la Tanzanie, le Pakistan, le Sri Lanka, la Birmanie, Djibouti, Yémen, Oman, le Kenya, le Mozambique, les Seychelles et Madagascar. L’article de The Namibian se fondait sur une information publiée en 2013 dans International Herald Leader, un journal officiel chinois.

Le régime chinois a d’abord démenti cette information. Cependant, depuis lors, la Chine a signé des accords avec tous les pays susmentionnés qui lui accordaient un accès aux ports existants ou prévoyaient la coopération dans la construction de nouveaux ports.

La Chine a tant semé le trouble dans ses relations avec l’Inde à cause de ses incursions navales, et les responsables indiens ont préféré de ne pas trop réagir afin de calmer le jeu. Puisque les responsables de la défense indienne ont commencé à exprimer leurs préoccupations à ce sujet, le 1er juin 2015, un officier de l’Université de la défense nationale de Chine a mis en garde l’Inde en disant que l’océan Indien n’était pas l’arrière-cour de ce pays.

J’ai décrit en détails certains de ces incidents dans un article publié en octobre 2015, expliquant que la Chine a un intérêt sur le long terme d’établir son contrôle sur les points clés de l’océan Indien. Tous les signes montrent que l’océan Indien sera l’élément crucial des ses intérêts navals

LIRE AUSSI: Base militaire chinoise à Djibouti : Pékin vise le contrôle du commerce maritime international

Richard Fisher, principal analyste de International Assessment and Strategy Center a expliqué dans une interview que « l’un des pas initial dans la quête de la Chine pour la dominance militaire et économique mondiale » consiste tout d’abord de sortir de la mer de Chine méridionale «  et puis de se lancer dans l’océan Indien. »

Version anglaise : China Sends Warships to Tanzania, as it Shifts Naval Focus to the Indian Ocean

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ