Suite à l’interdiction du voile en sortie scolaire: 163 sénateurs sont menacés et qualifiés de «nazis»

Par Epoch Times avec AFP
2 novembre 2019 Mis à jour: 2 novembre 2019

La sénatrice LR Jacqueline Eustache-Brinio a annoncé jeudi à l’AFP avoir porté plainte pour « menaces » après des posts sur les réseaux sociaux appelant à « afficher au mur de la honte » les sénateurs ayant voté l’interdiction des signes religieux pour les accompagnateurs de sorties scolaires.

Auteure de la proposition de loi adoptée mardi au Sénat, la sénatrice du Val-d’Oise a déposé plainte jeudi au commissariat d’Enghien-les-Bains.

Cette plainte fait suite à la publication sur Facebook de posts sur la page « HKM » appelant à publier la liste des sénateurs ayant voté en faveur du texte « avec leur photo, leur fonction, leur ville de résidence. Pour qu’on sache qui ils sont et qu’ils soient connus de tous ». « On va les afficher comme il se doit au mur de la honte », dit un autre post.

Page Facebook HKM

Jeudi, un nouveau post a été publié, avec cette fois des captures d’écran de la liste de ces 163 sénateurs, qualifiés de « nazis ». « N’hésitez pas à les contacter selon votre région pour leur faire part de votre mécontentement », pouvait-on lire également.

Pour Mme Eustache-Brinio, « à un moment, notre démocratie est en danger ».

La proposition de loi visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires, et notamment le voile islamique, a été adoptée en première lecture au Sénat par 163 voix contre 114. S’agissant d’un scrutin « public », le résultat détaillé du vote est publié au Journal officiel.

RECOMMANDÉ