Le volcan Popocatepetl entre en éruption quelques heures après le tremblement de terre de Mexico

22 septembre 2017
Mis à jour: 22 septembre 2017

Le maire de Mexico Miguel Angel Mancera indique qu’un total de 115 personnes sont mortes dans la capitale à la suite du tremblement de terre d’une magnitude de 7,1 ayant touché la capitale et les États alentours. Cela amènerait le bilan des morts à 245 au niveau national.

Le dernier tremblement de terre s’est produit à 150 km au Sud-Est de la ville de Mexico, brisant le verre, faisant tomber des façades d’immeubles et en faisant s’écrouler d’autres.

La capitale abrite 20 millions de personnes. Certaines parties de la ville sont construites sur le lit d’un ancien lac qui s’affaissent facilement lors d’un tremblement de terre.

Alors que des habitants terrifiés couraient dans les rues, un volcan actif – Popocatepetl, situé à seulement 54 km de Mexico est entré en éruption – envoyant un nuage épais de fumée dans le ciel.

À Atzitzihuacan sur les pentes du volcan Popocatepetl, une église s’est effondrée durant la messe tuant 15 personnes, a déclaré le gouverneur de l’État de Puebla Jose Antonio Gali.

Des experts du volcan indiquent qu’il est possible que le tremblement de terre ait déclenché l’éruption en amenant un réservoir de magma à remonter vers la surface, selon Daily Star Online.

Le Popocatepetl est un volcan actif. Bien qu’il soit maintenant revenu « à la normale » après « une explosion moyenne », les 20 millions d’habitants de la capitale mexicaine pourraient courir un risque en cas d’éruption catastrophique.

Version anglaise

RECOMMANDÉ