Vosges : après quatre ans de recherches, il retrouve sa chatte, disparue en Italie

Par Emmanuelle Bourdy
10 septembre 2021
Mis à jour: 10 septembre 2021

Robert Kolb, qui vit à Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges), possède une résidence à Porlezza (Italie) dans laquelle il se rend de façon régulière. Il y a quatre ans, à l’occasion de l’un de ses séjours, sa chatte avait disparu. Après toutes ces années d’errance, Minette vient de regagner son domicile.

Si Robert Kolb avait perdu sa chatte Minette il y a quatre ans à la fin de l’un de ses séjours dans sa résidence italienne, il vient enfin de la retrouver, rapporte Vosges matin. C’est grâce à l’organisme « Fichier national d’identification des carnivores domestiques » que le propriétaire de l’animal a pu être identifié.

À la fin de son séjour en Italie il y a quatre ans, Robert Kolb venait de perdre Minette mais devait repartir pour les Vosges, en raison de son travail. Il avait bien cherché l’animal durant quatre jours, mais en vain, précise le quotidien régional français.

L’animal se trouvait dans un tunnel routier en Suisse

Depuis ce moment, tous les ans, le propriétaire reprenait ses recherches sans jamais parvenir à retrouver sa chatte. Cependant, sa ténacité a payé. La semaine dernière, l’organisme « Fichier national d’identification des carnivores domestiques » l’a informé de la présence de Minette dans un tunnel routier en Suisse. C’est une femme âgée de 25 ans qui a mis la main dessus, la puce ayant permis d’identifier son propriétaire.

Après avoir appris la nouvelle, Robert Kolb a pu récupérer Minette. La chatte a immédiatement reconnu son propriétaire. Elle a désormais regagné son domicile et se réacclimate tranquillement à sa vie d’avant.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ