Xi Jinping se rend à Washington, les médias chinois « hyper-ventilent »

23 septembre 2015
Mis à jour: 23 septembre 2015

Les canaux de propagande de l’État chinois ont un caractère qui leur est propre. Au début, le ton drolatique, parfois grinçant qu’ils adoptent, peut s’avérer rebutant. Mais une connaissance plus approfondie de leur jeu révèle un nouvel aspect : une fois déchiffré le code et compris le contexte, ce qu’ils disent est loin d’être innocent.

En témoigne la réaction douloureuse au départ de Chine de l’homme le plus riche d’Asie, Li Ka-shing. Ou, la manière fanfaronne par laquelle le voyage de Xi Jinping aux États-Unis est dépeint. Ce dernier sujet est l’objet de l’article d’aujourd’hui.

Voici les quelques commentaires venant des principaux relais de la propagande du Parti : Le Quotidien du Peuple, la Télévision centrale de Chine (CCTV), Global Times, Xinhua et China National Radio. Regroupés en sections, nous traduisons textuellement ce que les médias du Parti disent sur le sens du voyage de Xi Jinping. (Les informations en Chine ayant l’habitude de disparaître, retrouvez les commentaires originaux ici). Prenez une respiration profonde, voici ce que les Chinois peuvent lire dans leurs journaux en Chine.

Les Américains aiment Xi Jinping !

« L’Amérique aime la confiance en soi et les politiciens honnêtes. Xi Jinping est non seulement confiant et franc, mais il parle d’une manière extrêmement terre-à-terre. Il ne lit pas de script comme un automate, mais il utilise souvent un langage vivant et simple pour exprimer des principes pratiques et profonds. Les Américains, y compris Barack Obama et les masses populaires, apprécient cela à l’extrême ». – Le Quotidien du Peuple

« Les Américains sont si enthousiastes à propos de cette visite de ‘l’Oncle Xi’ (Ndr. Dénomination donnée en Chine à Xi Jinping), principalement parce qu’ils approuvent son attitude de leadership, parce qu’ils ont une compréhension correcte d’une Chine modeste et ouverte d’esprit ; et le caractère chinois d’aimer aider les autres a été répandu dans le monde entier à travers les médias ». – China National Radio

« La visite de l’oncle Xi aux États-Unis ne touche pas seulement les Américains, mais touche le monde entier. Tout le monde est plein d’espoir à propos de ce moment historique ». – China National Radio

La Chine et les États-Unis doivent toujours travailler ensemble, le monde en dépend !

« La Chine et les États-Unis sont les deux pays les plus importants dans le monde. Ils ont la responsabilité de l’ordre mondial … Objectivement parlant, seule la Chine et les États-Unis sont capables de développer efficacement la gouvernance économique mondiale. Ainsi, tous les pays du monde espèrent intensément que la Chine et les États-Unis puissent coopérer dans un leadership économique international. ». People’s Daily Online (Quotidien du Peuple en ligne)

« Obama a mis en avant un rééquilibrage du Pacifique et espérait que cela deviendrait l’héritage de sa politique étrangère, mais il n’a pas pu sortir du chemin tracé par la Chine et ses pays voisins. La route vers la confiance stratégique entre la Chine et les États-Unis est longue ». – Quotidien du Peuple en ligne

« Les États-Unis ne peuvent pas mettre en avant d’une part la coopération, et de l’autre essayer de bloquer la Chine. C’est seulement avec les deux mains tendues vers la coopération que des avantages gagnant-gagnant peuvent se réaliser … les États-Unis devraient s’intégrer dans le développement pacifique de la Chine qui contribue au monde et apporte un impact positif ». – China National Radio

LIRE AUSSI


Xi est en visite aux États-Unis sur la demande express de Barack Obama, étant donné la difficile situation aux États-Unis

« En février 2015… Obama a invité Xi Jinping aux États-Unis. Lancer une invitation pour une visite d’État sept mois à l’avance s’est rarement vu dans l’histoire des relations sino-américaines. Cela montre que les leçons ont été tirées d’avril et de mai de l’année 2014, lorsque la politique américaine en Chine était hors de contrôle – Obama avait utilisé une visite d’État pour exercer une pression stratégique sur les relations américano-chinoises ». – Quotidien du Peuple en ligne

« L’invitation d’Obama au président Xi pour visiter les États-Unis arrive à un moment où les États-Unis sont en train de répondre à toutes sortes de défis mondiaux, et ont besoin de gagner de manière proactive sur le plan de la politique étrangère. » – Quotidien du Peuple en ligne


Les États-Unis ont besoin de la Chine plus que la Chine n’a besoin des États-Unis ! Et ne mentionnez pas l’espionnage industriel !

« Les composantes de l’opinion publique américaine qui veulent prendre leur chance pour rendre les choses difficiles et faire pression sur la Chine – afin de résoudre des problèmes spécifiques – se sont fourvoyés et ont mal jugé les grandes interactions stratégiques du pays. Davantage encore, ils réduisent leur stature et voient la visite d’État de manière biaisée. Ces ‘bruits statiques’ sont tout au plus un petit nombre de calculs américains égoïstes contre la Chine, et ne permettront pas fondamentalement de bloquer la grande entreprise menée par ceux qui ont une compréhension des affaires en Chine et aux États-Unis ». – Global Times

« En fait, il y a déjà eu de nombreuses élites américaines qui ont divulgué que, dans son cœur, Obama espère davantage que la Chine, que la visite du Président Xi Jinping en Amérique soit couronnée de succès. C’est parce que ce sera la plus importante réunion et le plus long entretien que Obama va passer avec un dirigeant chinois, avant qu’il ne démissionne de ses fonctions ; et cela est étroitement lié à l’héritage qu’il veut laisser de sa politique étrangère. Encore plus important que de nombreux sujets internationaux – tels que l’Iran, la cybersécurité, le changement climatique, la gouvernance mondiale – la forte dépendance de l’Amérique à la Chine dépasse de loin l’urgence de ces dossiers ». – Global Times


La Chine est seulement meilleure que les États-Unis !


« L’attitude de ‘boxeur’ des États-Unis envers le leadership militaire chinois se heurte souvent à la réponse du ‘Taiji’ (Ndr. Philosophie du Yin et du Yang) de la Chine. » – Global Times



« Dans le passé, les Américains se moquait de la politique étrangère chinoise: ‘Vous n’avez pas beaucoup d’alliés’. Après avoir entendu ces mots pendant tant d’années, j’en suis venu finalement à cette conclusion : ‘Même si la Chine n’a pas autant d’alliés que les États-Unis, nous n’avons pas autant d’ennemis’. Chaque fois que je dis cette phrase, l’arrogance des États-Unis est coupée en deux ! » – Chroniqueur Global Times

Version anglaise : Uncle Xi Visits Washington, Chinese Media Hyperventilates

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ