Ce yacht de luxe peut se transformer en sous-marin et rester sous l’eau à une profondeur de 300 mètres pendant 10 jours

Par CNN
15 décembre 2019
Mis à jour: 15 décembre 2019

Cela ressemble à quelque chose tout droit sorti d’un film de James Bond, mais ce concept pourrait simplement signaler que l’avenir des super yachts est sub-aquatique.

Imaginé par l’architecte naval italien Elena Nappi, le navire hybride peut voyager à la surface de la mer et sous l’eau.
Connu sous le nom de « Carapace », il s’immerge à une profondeur de 300 mètres pendant 10 jours à la fois, offrant une vue imprenable sur la vie marine.

Elena Nappi, qui a mis au point ce concept innovant après des années d’expérimentation nautique, affirme qu’il représente une « nouvelle classe de méga yachts », alliant le confort des yachts de luxe et l’« intimité » de la navigation par immersion.

Navire hybride

« Le monde des sous-marins de luxe est l’une des dernières frontières dans le domaine de l’expérimentation, et l’hybride sera peut-être le pari de l’avenir », déclare Mme Nappi dans un communiqué.

« Très souvent, les propriétaires de yachts recherchent des solutions originales pour pouvoir offrir à leurs amis et à leur famille quelque chose de spécial, et certainement que celle d’une croisière de plongée de ce type est quelque chose de sans précédent sur le marché des super yachts.»

Le concept de navire représente une «nouvelle classe de méga yachts». (Avec la permission d’Elena Nappi)

Le « Carapace », qui serait alimenté par un système diesel-électrique et à pile à combustible, est conçu pour avoir une superstructure en aluminium léger qui mesure 78 mètres de longueur.

Il comprendrait trois niveaux de pont, avec des cabines VIP, un salon, un spa, un bar et un club de remise en forme parmi les commodités à bord.

Une conception avant-gardiste

Mme Nappi envisage de le louer pour des voyages privés, ainsi que pour des réunions d’affaires qui nécessitent «un secret absolu

Bien qu’il n’y ait pas encore d’indication de prix, on pense que le navire va coûter des centaines de millions aux acheteurs.
Mais quiconque espère mettre la main sur ce méga yacht devra encore attendre.

À l’heure actuelle, la Carapace n’est qu’un concept, et Elena Nappi prédit qu’il faudra beaucoup de temps avant qu’une telle chose ne voit l’eau pour la première fois.

« Si nous faisons une comparaison avec le secteur automobile, il n’est pas difficile de comprendre que la route vers ce type de bateau est encore très longue », ajoute-t-elle.

« La première voiture électrique a été construite en 1884 et est uniquement sur le marché aujourd’hui, il est donc impossible de penser qu’une telle technologie puisse être mise sur le marché avant un siècle. »

Elena Nappi est actuellement designer pour le chantier naval italien Fincantier, mais la société n’est pas impliquée dans le projet Carapace.

RECOMMANDÉ