Le yoga pourrait être votre principal remède contre les crampes menstruelles

Par GreenMedInfo
31 décembre 2019 Mis à jour: 31 décembre 2019

Des chercheurs coréens découvrent que le yoga peut maintenant ajouter les douleurs menstruelles à sa longue liste de problèmes traitables.

Le yoga, une pratique courante mais puissante, pourrait considérablement soulager ou mettre fin aux douleurs menstruelles, selon une nouvelle étude. Non seulement le yoga inonde votre système d’hormones de bien-être et améliore la circulation sanguine, mais il soulage aussi les douleurs menstruelles classiques, ont constaté les chercheurs.

Tel que décrit dans la revue médicale Complementary Therapies in Clinical Practice, un groupe de scientifiques coréens a cherché à savoir si le yoga pouvait être une thérapie complémentaire efficace pour la dysménorrhée primaire, qui est une douleur de type crampe qui se produit dans le bas de l’abdomen juste avant ou pendant les menstruations.

Yoga pour les douleurs menstruelles

Les chercheurs ont effectué une méta-analyse de quatre essais contrôlés randomisés, dont 230 femmes âgées de 20 à 33 ans qui éprouvaient des crampes menstruelles.

Les séances de yoga ont été faites à des durées variées :

– Des séances de 30 minutes deux fois par semaine pendant 12 semaines
– Des séances de 120 minutes cinq fois par semaine pendant 12 semaines
– Quatre séances par semaine pendant quatre semaines
– Des séances de 20 minutes par jour pendant 14 jours

En évaluant les effets de la pratique du yoga sur la douleur menstruelle, les chercheurs ont constaté que les patientes souffrant de crampes menstruelles éprouvaient un soulagement de la douleur après les séances. Les programmes de yoga ont démontré un effet significatif sur la douleur menstruelle dans la dysménorrhée primaire, se révélant être un moyen utile pour soulager la douleur qui revient chaque mois pour des millions de femmes dans le monde.

La méta-analyse a établi un lien entre le yoga et la réduction de la gravité des symptômes connexes, notamment le ballonnement et la sensibilité des seins. Elle a également associé la pratique régulière du yoga à une plus grande régularité des cycles menstruels, à une meilleure humeur et à une meilleure relaxation et concentration.

Selon les auteurs, le yoga agit sur la réponse autonome au stress et influence également la façon dont la douleur est ressentie, probablement en stimulant la libération des analgésiques naturels du corps. D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer quelles sont les meilleures pratiques de yoga pour le bien-être menstruel.

Le yoga a également été étroitement lié à des bienfaits pour la santé tels que l’amélioration de la circulation sanguine, la réduction du stress et une meilleure respiration, et pourrait être efficace pour endiguer la dépression. Parallèlement à la méditation, le yoga est également connu pour ses effets anti-stress et relaxants, qui peuvent être dus à une réduction des marqueurs de stress et à une libération d’endorphines.

Pour commencer votre parcours de yoga

Il est à noter que le terme « yoga » est parfois utilisé à tort pour désigner uniquement la pratique de gestes et de postures physiques. En réalité, l’élément physique n’est qu’une petite partie de l’authentique discipline plus complexe, qui incorpore des pratiques physiques, mentales et spirituelles pour amener à un équilibre total, et une sérénité.

Si vous êtes une débutante et que vous vous demandez comment vous pouvez commencer à exploiter les merveilles du yoga pour les douleurs menstruelles, les experts recommandent de commencer en douceur par un cours de yoga Hatha avant de passer à d’autres types de yoga.

La posture de l’enfant est aussi une pose extrêmement relaxante où vous vous asseyez sur vos genoux de façon à ce que votre corps repose sur vos cuisses, avec vos bras tendus vers l’extérieur devant vous. Si vous recherchez un soulagement pour les douleurs menstruelles et la mauvaise humeur, il serait peut-être bon de songer à suivre des cours qui incluent la respiration, les positions et les techniques de relaxation.

Autres remèdes naturels pour les douleurs menstruelles

Avec toutes les solutions naturelles amenées par le yoga, il y a peu de raisons d’avoir recours à des analgésiques dès les premiers signes de crampes menstruelles ou de douleurs menstruelles.

Une bouillotte sur le ventre, par exemple, peut toujours être un remède pour les symptômes de la dysménorrhée. Utilisez un dispositif chauffant enveloppant votre abdomen pour contribuer à détendre les muscles de votre utérus responsables des crampes. De plus, la chaleur peut stimuler la circulation dans votre abdomen pour réduire la douleur.

Les huiles essentielles aident également à soulager les douleurs menstruelles. En 2017, les chercheurs ont mis en évidence le massage abdominal par l’aromathérapie aux huiles essentielles comme une méthode complémentaire efficace pour soulager les crampes menstruelles.

Les huiles qui semblent réduire le plus efficacement les crampes menstruelles, grâce à leur capacité à améliorer la circulation, sont la lavande, la rose, la sauge, la cannelle, la marjolaine et le clou de girofle.

L’acupression, une thérapie médicinale chinoise non invasive utilisée pour de nombreux problèmes de santé, s’est également révélée être un analgésique efficace pour les règles. Elle consiste à utiliser les doigts pour appliquer une pression ferme sur des parties spécifiques de votre corps. Des recherches menées en 2007 ont confirmé les effets positifs de l’acupression contre les crampes menstruelles.

Avec des millions de personnes qui pratiquent le yoga chaque jour et qui en retirent des bénéfices réels pour leur santé, il serait bien normal et utile que la science moderne confirme les nombreux bienfaits du yoga pour la santé.

Le groupe de recherche GMI se consacre à l’étude des questions environnementales et sanitaires les plus importantes du moment. Un accent particulier sera mis sur la santé environnementale. Notre recherche ciblée et approfondie explorera les nombreuses façons dont l’état actuel du corps humain reflète directement l’état réel de l’environnement. Cet article est reproduit et distribué avec la permission de GreenMedInfo LLC.

RECOMMANDÉ