Yvelines : Erwan, ce restaurant de Bourdonné victime de son succès sur internet

Par Sarita Modmesaïb
5 août 2021
Mis à jour: 5 août 2021

À Bourdonné (Yvelines), le restaurant Chez Erwan ne désemplit plus à la suite d’une vidéo sur le net qui fait le buzz.

À la lisière de la forêt de Rambouillet dans les Yvelines, le petit village de Bourdonné ne compte que 507 âmes, mais connaît depuis une célébrité inespérée.

La cause ? Le restaurant Chez Erwan, situé sur la place de l’Église.

Il y a deux ans, Emmanuel Jary, journaliste culinaire, a découvert les lieux et en a fait une vidéo postée sur son compte Facebook, « C’est meilleur quand c’est bon ».

On y découvre une petit restaurant très convivial où simplicité rime avec qualité. Mais c’est aussi le maître des lieux, Erwan Botrel, qui fait la différence. Marinière rouge et bretelles, l’homme est authentique, chaleureux et non dépourvu d’humour, ses clients en redemandent !

De la pizzeria à la cave-restaurant au feu de bois

« J’ai racheté le commerce en 2007. J’ai commencé par faire des pizzas pendant 6-7 ans, puis j’ai arrêté. Ensuite, j’ai commencé à monter en gamme et ça marchait plutôt bien, j’avais du monde », explique ainsi Erwan à 78Actu.

Cet enfant du pays aimait déjà faire les commissions dans ce qui était à l’époque l’épicerie-bistrot du Bourdonné, comme le rapporte ainsi Le Figaro dans un article de 2012.

Issu d’un parcours atypique, puisque successivement surveillant d’externat puis « Grands comptes » chez des entreprises télécom, Erwan va réaliser son « rêve de gosse » et monter son restaurant à Bourdonné.

La montée en gamme, c’est en fait une carte simple, mais avec des produits de qualité, locaux quand cela est possible, et une cuisson au four à bois ! Sur la vidéo, on le voit ainsi ramener une pièce de boeuf qu’il découpe lui-même avant de servir une appétissante côte de veau grillée.

La convivialité étant une priorité, chaque client a la possibilité de descendre choisir sa bouteille de vin à la cave. Car Chez Erwan est aussi un caviste renommé avec pas moins de mille références et quelque 20 000 bouteilles, réunies au gré de ses découvertes dans les vignobles.

« En 2007, j’avais déjà l’idée de faire de la restauration, donc je suis parti à pied dans les vignobles de Bourgogne pour constituer une cave et j’ai commencé à me balader avec mon guide Hachette. Au début on me prenait pour un rigolo, et puis quand mon pote est venu avec le camion pour récupérer les caisses, forcément les bouteilles n’étaient pas prêtes », relate-t-il sur actu.fr.

Vouvray, Chinon, Beaujolais, vins de Savoie ou encore Châteauneuf du Pape, chacun y trouvera son compte pour le prix de la bouteille auquel on rajoutera 10 € de droit de bouchon.

La carte des plats est simple et le prix fort abordable, 8 € pour l’entrée (jambon ou saumon découpé sur place, foie gras…), 12 pour le plat (côte de veau, gambas…) et un plateau de fromages artisanaux qui vaut aussi le détour.

Depuis la vidéo et près de 600 000 vues sur YouTube, le téléphone n’arrête pas de sonner, les réservations atteignant un mois d’attente pour les jours de week-end.

« On a doublé le chiffre d’affaires et les effectifs par la même occasion », précise Erwan, qui se réjouit d’une renommée internationale du fait de la vidéo.

Mais c’est aussi un atout pour le village, comme l’explique ainsi Patrick Trochet, maire adjoint à la mairie de Bourdonné sur actu.fr : « On est content, c’est vraiment une belle table, c’est bien pour nous. Fin 2022 on aura le musée de la ruralité, on espère qu’un peu de ses clients viendront voir le musée. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ