Yvelines : une sexagénaire fait une chute chez elle et reste une semaine par terre sans que sa famille lui vienne en aide

Par Séraphin Parmentier
5 novembre 2019 Mis à jour: 5 novembre 2019

Les proches de la victime ont mis une semaine avant de se décider à prévenir les secours.

Le 31 octobre, vers 17h30, les pompiers reçoivent un appel d’un homme qui leur explique que son épouse de 66 ans a chuté et qu’elle est incapable de se relever.

Accompagnés d’un médecin du SAMU, les soldats du feu se rendent immédiatement au domicile du couple qui réside avenue Carnot, à Croissy-sur-Seine, avec leur fils et leur belle-fille.

Une fois sur place, ils remarquent que la sexagénaire est complètement déshydratée et comprennent qu’elle gît par terre depuis une semaine.

« Une odeur pestilentielle régnait dans l’appartement », a expliqué une source proche de l’affaire dans les colonnes du Parisien.

Aucun des proches n’a pourtant jugé bon de prévenir les secours avant le 31 octobre, abandonnant la victime à son triste sort.

« Ses jambes sont en état de décomposition et laissent échapper de nombreux vers et des mouches. Ce n’est certainement pas durant cette semaine que ses membres se sont décomposés : elle devait déjà souffrir de blessures auparavant. Il est même possible que les vers, au pouvoir antiseptique, aient eu un effet salvateur sur elle », ajoute la même source.

Les poursuites judiciaires classées sans suite

Transportée à l’hôpital de Poissy, la sexagénaire a finalement échappé à une amputation et son état de santé s’est amélioré.

Le parquet de Versailles a ouvert une enquête pour non-assistance à personne en danger. Entendus par un expert psychiatre, le mari, le fils et la belle-fille de la victime n’encourraient toutefois aucune sanction pénale.

L’époux de la sexagénaire souffrirait en effet d’une très grosse dépression tandis que son fils et sa belle-fille auraient des troubles psychotiques.

Selon les journalistes du Parisien, ils ont tous les trois été relogés dans un hôtel voisin.

RECOMMANDÉ