Éric Zemmour condamné à 10.000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine

Par Epoch Times avec AFP
25 septembre 2020
Mis à jour: 25 septembre 2020

Eric Zemmour a été condamné vendredi à 10.000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine après ses propos sur l’islam et l’immigration en septembre 2019 lors du rassemblement de la « Convention de la droite » à Paris.

Le tribunal de Paris a condamné le chroniqueur de 62 ans pour des propos tenus le 28 septembre 2019, en ouverture d’une réunion baptisée « Convention de la droite » et organisée par des proches de Marion Maréchal.

Le tribunal a considéré « qu’en distinguant parmi les Français l’ensemble des musulmans opposés aux Français de souche et en les désignant, ainsi que les immigrés musulmans vivant en France, non seulement comme des criminels auteurs des attentats de 2015 mais comme d’anciens colonisés devenus colonisateurs », les propos poursuivis « constituent une exhortation, tantôt implicite tantôt explicite, à la discrimination et à la haine à l’égard de la communauté musulmane et à sa religion ».

« Les opinions, même choquantes, doivent pouvoir s’exprimer, néanmoins les faits reprochés vont plus loin » a estimé la présidente de la 17e chambre correctionnelle

« Les opinions, même choquantes, doivent pouvoir s’exprimer, néanmoins les faits reprochés vont plus loin et outrepassent les limites de la liberté d’expression puisqu’il s’agit de propos injurieux envers une communauté et sa religion », a indiqué la présidente de la 17e chambre correctionnelle.

Le tribunal a aussi souligné que le discours avait été « préparé » et les mots « choisis », rappelant que M. Zemmour avait été définitivement condamné, quelques jours avant les faits, à 3.000 euros d’amende pour des propos anti-musulmans, la Cour de cassation ayant rejeté son pourvoi. Dans cette affaire, le polémiste a saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

Lors de l’audience le 1er juillet, le parquet avait requis 10.000 euros d’amende, mais avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement. « Je considère que le tribunal n’a pas fait une application juste de la loi et j’envisage de faire appel », a réagi auprès de l’AFP son avocat Olivier Pardo, assurant avoir « gagné nombre d’affaires, non devant le tribunal, mais devant la cour d’appel ou la Cour de cassation ».

M. Zemmour a par ailleurs été condamné à payer 1 euro de dommages et intérêts ainsi que 1.500 euros au titre des frais de justice à 8 associations parties civiles.

FOCUS SUR LA CHINE – Barrage effondré, village inondé

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ